mis à jour le

Les trois femen européennes libérées « ye7riz me7riz » !!

Le verdict en appel des trois femen européennes détenues en Tunisie est tombé tard , en fin d’après-midi du mercredi 26 juin 2013.
« C’est une grande satisfaction, surtout dans le contexte actuel en Tunisie ». C’est avec soulagement que l’avocat des trois Femen européenne ( deux françaises et une allemande ) , Me Souheib Bahri, a accueilli mercredi 26 juin au soir le verdict en appel concernant ses clientes. « Quatre mois et un jour avec sursis », précise l’avocat à la presse, « elles vont donc sortir de prison dans la soirée ».

Un peu plus tôt dans l’après-midi les trois militantes avaient déclaré « regretter leur acte ». Cela a-t-il joué en leur faveur auprès du juge ? « Je conteste formellement que mes clientes se soient excusées en vue de demander l’indulgence » affirme Me Souheib Bahri . « Elles ont dit « si on a choqué des Tunisiens, on s’excuse, voilà leurs propos ».
Les trois militantes sont en détention en banlieue de Tunis depuis le 29 mai dernier et leur action seins nus devant le palais de justice à Tunis est un soutien à la militante tunisienne de Femen Amina Sbouï Tyler emprisonnée depuis la mi-mai.

Leur condamnation à de la prison ferme ( quatre mois et un jour ) en première instance avait soulevé l’indignation, en Tunisie et dans le monde , amenant la société civile tunisienne à s’inquiéter, liant cette sévérité à celle qui a pu toucher d’autres défenseurs de la liberté d’expression, notamment des artistes tels que le rappeur Weld El 15 condamné à deux ans de prison ferme.

« Ce verdict est un bon signe pour la Tunisie », a confirmé Me Souheib Bahri.

De son côté, Me Patrick Klugman a pris connaissance du verdict avec « une immense satisfaction. Nous sommes venus plaider en français la liberté d’expression en Tunisie et nous avons été entendus, c’est une grande émotion pour moi » à-t-il déclaré à la presse .

Amina continue à croupir en prison . La question est : »Va-t-elle profiter de la clémence de la justice ? » ou bien cette clémence est réservée uniquement aux européennes parce que comme disent les tunisiens « Ye7riz Me7riz « 

Olfa Youssef commente ainsi

Les seins des étrangères sains…
Quant à Amina, toujours pas libérée, nul n’est « saint » dans son pays…surtout gouverné par des ex-assassins…

Photo d’archive : les trois femen à l’entrée du palais de la justice à Tunis

Ksibi Absattar

Femen

Burundi

Burundi: la révolte des seins nus

Burundi: la révolte des seins nus

Actualités

Amina Femen s'envole pour Paris

Amina Femen s'envole pour Paris

Leila Assam - Lemag

Amina Sboui quitte les Femen qu'elle accuse d'islamophobie

Amina Sboui quitte les Femen qu'elle accuse d'islamophobie