mis à jour le

Priorité absolue des Etats-Unis : Récupérer l’agent de la CIA , Edward Snowden

Les diplomates et les agents américains ont aujourd'hui une priorité absolue : l’extradition de l’ex-analyste de l’agence d’espionnage CIA  aux Etats-Unis. Pour l’instant, les USA s’adressent aux autorités d’autres pays et mettent en garde contre les « conséquences négatives inévitables » si elles refusaient de coopérer. Cependant, d’autres mesures plus austères sont à venir, affirme une source du département d’Etat américain. Y compris envers la Russie, écrit mercredi le quotidien Kommersant.
Washington ne cache pas que les messages de colère et les avertissements des hauts dirigeants américains s’adressent essentiellement à Moscou où l’agent est encore à l’aéroport . L’administration américaine voit positivement le fait que l’ex-analyste de la CIA ne se soit pas trouvé à bord de l’avion d’Aeroflot qui a décollé lundi en direction de La Havane. « Le sort de Snowden dépend aujourd’hui uniquement de Moscou et on pourrait supposer que les services de renseignement le retiennent volontairement dans la capitale russe pendant que les autorités réfléchissent comment répondre à la requête américaine », a déclaré la source.
L'informateur affirme que pour l’instant il est question de contacts avec la Russie et de coopération entre les services de sécurité des deux pays mais il se pourrait qu’à court terme Washington engage des mesures plus austères. « Le département d’Etat étudie diverses options de réponse si Moscou ignorait sa demande, a averti la source. La Russie demande assez souvent de l’aide aux USA et reste intéressée par la coopération dans divers secteurs. Nous espérons que Moscou s’en souvient. »
Le secrétaire d’Etat John Kerry a rappelé lors de sa visite en Inde qu’à la demande de la Russie les Etats-Unis avaient livré à Moscou sept Russes condamnés pour divers crimes et qu'aujourd’hui, les USA étaient donc en droit de compter sur un « renvoi d’ascenseur ».
Plusieurs représentants de l’administration se sont entretenus avec Moscou ces derniers jours. Le chef du FBI Robert Mueller a téléphoné au moins à deux reprises au directeur du FSB Alexandre Bortnikov. Le sous-secrétaire d’Etat William Burns et l’ambassadeur américain à Moscou Michael McFaul sont en contact permanent avec le ministère russe des Affaires étrangères.
Les députés américains ont rejoint la « bataille » en début de semaine. Le sénateur Lindsey Graham a écrit à l’ambassadeur russe à Washington Sergueï Kisliak pour demander d’étudier sans plus attendre la question de l’extradition de Snowden. « Ce sera un test important pour l’efficacité de la politique de redémarrage des relations entre les deux pays », est-il convaincu.
Le porte-parole du département d’Etat Patrick Ventrell a déclaré que l’administration avait déjà négocié avec les autorités de plusieurs pays, dont l’Equateur, les avertissant du caractère inadmissible de l’octroi d’un asile politique à Snowden. Néanmoins, la Russie est la priorité numéro un pour l’administration. « Il suffit de voir le niveau des figures impliquées dans les négociations pour comprendre à quel point ce problème est sérieux à nos yeux, a expliqué Patrick Ventrell. Et soyez en sûrs, les Russes le comprennent également. »

Poutine répond

La Russie ne peut extrader des étrangers que vers les pays avec lesquels elle a signé des accords d’extradition, a déclaré mardi 25 juin le président Vladimir Poutine en visite en Finlande.

« En ce qui concerne une extradition éventuelle, nous ne pouvons extrader des citoyens étrangers que vers les Etats avec lesquels nous avons des accords d’extradition. Nous n’avons pas signé un tel accord avec les Etats-Unis », a déclaré M. Poutine lors d’une conférence de presse à l’issue de négociations avec le président finlandais Sauli Niinistö.

« J’espère que cela ne se répercutera pas sur le caractère constructif de nos relations avec les Etats-Unis. J’espère également que nos partenaires [américains] comprendront notre position », a conclu le président russe.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Etats-Unis

AFP

RD Congo: éviter les "propos incendiaires" demandent les Etats-Unis

RD Congo: éviter les "propos incendiaires" demandent les Etats-Unis

Racisme

Après Trump et le Brexit, le message aux Africains est clair: restez chez vous

Après Trump et le Brexit, le message aux Africains est clair: restez chez vous

Donald Trump

Le premier prix Nobel africain de littérature veut quitter les Etats-Unis

Le premier prix Nobel africain de littérature veut quitter les Etats-Unis

CIA

AFP

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

GuinéeLeaks

Guinée: un coup d'Etat en marche?

Guinée: un coup d'Etat en marche?

satarbf

C’est la CIA qui a alerté Ben Jeddou sur l’assassinat de Mohamed Brahmi

C’est la CIA qui a alerté Ben Jeddou sur l’assassinat de Mohamed Brahmi