mis à jour le

Ce que le peuple a fait, il peut le défaire : Le 29 Juin : « Place au peuple ».

Touche pas à ma citoyenneté politique…
A Nida Tounés, ce projet discriminatoire d’exclusion est traité en priorité, et nous le rejetons en bloc énergiquement ( selon le principe de l’égalité des droits civils, politiques et sociaux entre tous nos compatriotes à la citoyenneté ) :
Le droit de vote et le droit d'éligibilité, sont parmi les principes fondamentaux de la citoyenneté…
Enfin, la mobilisation des citoyens eux-mêmes est aussi un moyen de protéger leurs droits.
Certes le peuple qui a crié « dégage à Ben Ali », peut aussi l'exprimer dans les scrutins si telle est sa volonté, sans qu'une décision politique le fasse à l'avance et à sa place, et dont le but est surtout d'orienter son choix.
« Que seules les urnes doivent être le seul critère pour désigner les représentants du peuple ».
Ce peuple peut aussi, exprimer son refus contre ce projet le Samedi 29 Juin devant l’ANC et même crier « dégage » à ceux qui veulent usurper sa souveraineté populaire…Ce que le peuple a fait, il peut le défaire, le 29 Juin : « Place au peuple ».
La volonté du peuple étant intouchable et inviolable.
Dans le cas de ce projet , le peuple est dépossédé de sa souveraineté.
Jean-Jacques Rousseau : » le peuple est le seul détenteur légitime de la souveraineté ».
Conclusion :
Attention, l'exclusion ne concernera pas le droit de vote...Ce peuple pourra toujours sanctionner ceux qui tentent de détourner à leur profit sa volonté…par un vote utile ou un vote sanction…

Hafedh C.E

[/video]

peuple

AFP

Ethiopie: le nouveau Premier ministre réclame la patience du peuple oromo

Ethiopie: le nouveau Premier ministre réclame la patience du peuple oromo

AFP

Somalie: le nouveau président tempère les espoirs de son peuple

Somalie: le nouveau président tempère les espoirs de son peuple

AFP

RD Congo: l'opposant historique Tshisekedi appelle le peuple "

RD Congo: l'opposant historique Tshisekedi appelle le peuple "