mis à jour le

Lutte contre la Drogue : Haro des enfants sur les mines d'or

La Journée internationale dédiée à la lutte contre la drogue a été célébrée hier mercredi 26 juin 2013. Dans la région des Hauts-Bassins, elle a été marquée par l'incinération de plus de 5 tonnes de produits prohibés, notamment de la drogue et des médicaments de la rue.

Une remorque et une 4X4 tous deux remplis de cannabis, de chanvre indien et des médicaments de la rue... d'un peu plus de 5 tonnes sont partis en fumée par la bonne volonté des autorités en charge de la lutte contre le fléau. C'était hier dans la matinée au centre d'enfouissement technique de la commune de Bobo-Dioulasso à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la lutte contre la drogue. « Abus de drogue et pire forme de travail des enfants dans les mines et carrières », telle est la matière à réflexion de la Journée dont la cérémonie nationale commémorative a eu lieu à Kaya dans la région du Centre-nord.

Le thème à en croire le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, tient d'une actualité brûlante en raison de la présence très forte des enfants sur les sites d'exploitation de mines et de carrières dans le pays. Loin des lieux éducatifs, les enfants de tout âge vont sur les sites d'orpaillage dans le seul but de faire fortune. Consommation de drogue, vols, prostitution, pénibilité du travail..., sont entre autres, le quotidien de ces enfants qui, si l'on y prend garde entravent l'avenir du pays. « Nous devons combattre la consommation de la drogue compte tenu de ses effets pervers multiples sur notre société et de ses implication socio-sanitaires dangereuses pour les individus et les groupes », a-t-il laissé entendre.

La consommation des stupéfiants a sans aucun doute des conséquences néfastes sur la santé. Et sa consommation répétée conduit, souligne le gouverneur, à la toxicomanie. Les effets de la drogue, a-t-il poursuivi peuvent modifier l'esprit, la volonté, le jugement. L'ensemble des dangerosités que peut causer la consommation a été égrené par Joseph Bakouan au cours de ce cérémonial d'incinération de la drogue et de produits prohibés. Les enfants sont les futures forces vives et dirigeantes du pays. A ce titre il convient de mener une lutte farouche contre le fléau pour leur assurer un avenir radieux. Les produits incinérés ont été saisis dans toute la région des Hauts-Bassins grâce aux concours de la police, la gendarmerie, la douane et la justice.

Bassératou KINDO

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

lutte

AFP

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve

AFP

Ahmed Kathrada, discret héros de la lutte contre l'apartheid

Ahmed Kathrada, discret héros de la lutte contre l'apartheid

AFP

Au Zimbabwe, la lutte des veuves spoliées par leur belle-famille

Au Zimbabwe, la lutte des veuves spoliées par leur belle-famille

drogue

Peuple de l'herbe

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

AFP

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

Géophagie

L'étrange drogue qui circule à Paris chez les femmes d'origine africaine

L'étrange drogue qui circule à Paris chez les femmes d'origine africaine

enfants

AFP

Burkina: 4.000 morts du paludisme dont 3.000 enfants en 2016

Burkina: 4.000 morts du paludisme dont 3.000 enfants en 2016

AFP

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

AFP

Nigeria: les enfants victimes du conflit contre Boko Haram

Nigeria: les enfants victimes du conflit contre Boko Haram