mis à jour le

COUPS ET BLESSURES VOLONTAIRES : Mordue par l'épouse du gardien, la femme de ménage se retrouve avec un doigt presque amputé

Femme de ménage dans un immeuble sis en face des cimetières musulmans de la Corniche, K. Ndiaye n'est décidément pas en odeur de sainteté avec la famille du gardien de l'immeuble. A couteaux tirés avec ces derniers, depuis quelque temps, elle a finalement porté l'affaire devant la justice. A l'en croire, à l'issue d'une bagarre qui l'a opposée à la femme du gardien, cette dernière l'a mordue, emportant, ainsi, une partie de son cinquième doigt. Dans sa plainte, la jeune dame a expliqué que tout est parti d'une banale affaire de chaussures qui étaient sur la terrasse et que l'agent de sécurité de l'immeuble a déplacé. Seulement, le hic, c'est que plus tard, ce dernier a reproché à la femme de ménage de s'être débarrassée des chaussures en question. Un petit échange de mots s'ensuit, mais la jeune dame qui croyait que l'incident était clos a été surprise de la réaction du gardien qui lui a demandé de laisser tranquille son enfant.

Et pourtant, la dame soutient qu'elle voulait seulement lui éviter des ennuis, puisque l'enfant avait une grosse pierre entre les mains et visait les véhicules stationnés au bas de l'immeuble. Prenant le parti de son époux, l'épouse du vigile s'est également mêlée à la danse, en bousculant la femme de ménage qu'elle avait croisée devant la porte de la maison. Et lorsque cette dernière l'a interpellée sur son geste, il s'est ensuivi une altercation, à l'issue de laquelle K. Ndiaye a failli perdre une partie de son doigt. En effet, elle a été mordue à l'auriculaire, par l'épouse du gardien, qui aurait eu le renfort de son époux lors de la bagarre.

En tout cas, devant les limiers, ce dernier a catégoriquement nié les accusations de sa collègue. Selon lui, c'est bien après la bagarre qu'il est intervenu. Mieux, il a expliqué que c'est la femme de ménage qui a ouvert les hostilités en coinçant son épouse à la porte. Et comme si cela ne suffisait pas, elle a giflé cette dernière avant de lui tirer violemment les cheveux. Abondant dans le même sens que son mari, la dame M. Mballo, a soutenu que c'est pour se débarrasser de l'étreinte de la femme de ménage, qu'elle l'a mordue. Elle a été déférée au parquet pour le délit de coups et blessures volontaires.

Le Populaire

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

blessures

AFP

Corneille dévoile pour la première fois ses blessures dans un livre

Corneille dévoile pour la première fois ses blessures dans un livre

AFP

Mali: mort de deux soldats Français des suites de leurs blessures

Mali: mort de deux soldats Français des suites de leurs blessures

AFP

Somalie: un journaliste succombe

Somalie: un journaliste succombe

femme

AFP

Fatma Samoura, première femme secrétaire générale de la Fifa: "Le plafond de verre tombe"

Fatma Samoura, première femme secrétaire générale de la Fifa: "Le plafond de verre tombe"

AFP

Fespaco: Naky Sy Savané, actrice mais surtout femme africaine

Fespaco: Naky Sy Savané, actrice mais surtout femme africaine

AFP

La femme africaine

La femme africaine