mis à jour le

Madagascar : la fête nationale gâchée par les tensions politiques

La fête n'a pas été au rendez-vous à Madagascar, qui a célèbré ce mercredi le 53ème anniversaire de son indépendance, rapportent les médias locaux. La grande île a été boycottée par la communauté internationale. De multiples personnalités politiques conviées aux festivités, notamment les représentants de la France, des Etats-Unis et de l'Onu, n'ont pas répondu à l'invitation, en raison de la crise politique qui mine le pays depuis la chute de Marc Ravalomanana, en 2003. Les partisans de ce dernier ont aussi boycottée la fête nationale et appelé Andry Rajoelina, le président de la transition, à la démission. Au moins 21 candidats, qui se sont constitués en collectif, exigent le retrait des candidatures à la présidentielle des trois principaux challengers : l'actuel président de transition Andry Rajoelina, l'épouse du président déchu Marc Ravalomanana, Lalao Ravalomanana et l'ex-président âgé de 76 ans Didier Ratsikara. Ils jugent leur participation à la course de la présidence illégitimes.

Madagascar

AFP

L'épidémie de peste continue de progresser

L'épidémie de peste continue de progresser

AFP

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Epidémie

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

fête

AFP

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

AFP

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

tensions

AFP

Le président soudanais prêt

Le président soudanais prêt

AFP

L'économie sud-africaine

L'économie sud-africaine

AFP

L'économie sud-africaine

L'économie sud-africaine