mis à jour le

Développement économique : une étude de la BM classe le Sénégal derrière le Cap-Vert et le Kenya

(APS) - Le Sénégal se classe derrière le Cap-Vert et le Kenya, mais devant le Cameroun, en obtenant la note de 3,8 sur six, dans une évaluation de la Banque mondiale (BM) concernant 39 pays à faible revenu et basé sur quatre critères dont la "gestion économique" et les "politiques structurelles", a-t-on appris mercredi à Dakar.

L'édition 2013 de l'Evaluation des politiques et institutions (CPIA, sigle anglais), rendue publique lors d'une vidéoconférence de la BM, donne la note de 3,8 sur six au Sénégal, la même qu'avait obtenu le pays dans le rapport 2012.

Le Cap-Vert et le Kenya occupent la tête du classement avec 3,9 points, la Guinée-Bissau fermant la marche avec 2,6 points, a indiqué Philip English, économiste principal de la BM pour le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Mauritanie et le Sénégal.

Les "politiques pour l'inclusion sociale et équité" font partie des critères d'évaluation, avec la "gestion du secteur public et institutions".

En ce qui concerne la "gestion économique" (politiques monétaires et taux de change, politique fiscale et gestion de la dette), le Sénégal est noté 4,2 sur 6.

Il obtient quatre points sur six pour les "politiques structurelles" (commerce, secteur financier et environnement des affaires), puis 3,5 point pour les "politiques pour l'inclusion sociale et équité" (équité et le genre, équité dans l'utilisation des ressources publiques, développement humain, protection sociale et marché du travail...).

En matière de "gestion du secteur public et institutions", le Sénégal est noté 3,6 sur six.

"Nous avons des ambitions très fortes, pour que d'ici à 2015 ou 2016 le Sénégal puisse être parmi les meilleurs pays africains, dans tous les indicateurs mondiaux, le Doing Business, le CPIA, etc." a commenté l'économiste Moubarack Lô, ministre, directeur de cabinet adjoint du président Macky Sall.

"Nous allons étudier le rapport ligne par ligne pour savoir [dans quels domaines] nous sommes faibles et entreprendre les réformes" nécessaires, a-t-il encore dit à des journalistes, en marge de la vidéoconférence, à Dakar.

"Nous avons pris beaucoup de mesures, avant le 30 mai dernier, pour améliorer notre classement" au Doing Business. Le Doing Business établit chaque année un classement des pays membres de la BM, dans le domaine de l'environnement des affaires.

M. Lô a ajouté : "Notre ambition est d'être, d'ici à 2016, le deuxième meilleur pays d'Afrique de l'Afrique de l'Ouest, d'être parmi les six meilleurs de l'Afrique et parmi les 100 meilleurs au niveau mondial."

"Il faudra faire des efforts importants", a-t-il souligné, affirmant que le gouvernement sénégalais est "en train de mettre en place le dispositif qu'il faut pour que la croissance s'accélère non seulement, mais se diversifie et se distribue mieux".

Le CPIA est réalisé par l'Association internationale de développement (AID), la branche de la BM censée "aider le développement économique des pays les plus pauvres".

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

développement

AFP

Gambie: le président élu Barrow annonce un plan de développement

Gambie: le président élu Barrow annonce un plan de développement

AFP

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

AFP

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

économique

AFP

Cameroun: Lagarde et Sapin

Cameroun: Lagarde et Sapin

AFP

RDC: l'empire économique de la famille Kabila lui rapporte une fortune

RDC: l'empire économique de la famille Kabila lui rapporte une fortune

AFP

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

étude

AFP

Une étude alerte sur la faible reproduction des éléphants de forêt

Une étude alerte sur la faible reproduction des éléphants de forêt

AFP

Ebola: un antipaludéen a nettement réduit la mortalité de malades, selon une étude

Ebola: un antipaludéen a nettement réduit la mortalité de malades, selon une étude

AFP

Le Liberia lance une vaste étude pour mieux cerner le "syndrome post-Ebola"

Le Liberia lance une vaste étude pour mieux cerner le "syndrome post-Ebola"