mis à jour le

Le ministre britannique de l’Immigration à Alger

Le ministre britannique de l'Immigration, Mark Harper, effectuera aujourd'hui une visite de travail en Algérie, à l'invitation du secrétaire d'Etat chargé de la Communauté nationale à l'étranger, Belkacem Sahli, a indiqué, hier, le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Au cours de sa visite de deux jours, M. Harper aura un entretien avec  M. Sahli, suivi de discussions élargies aux membres des deux délégations sur les «relations humaines et consulaires» qu'entretiennent les deux pays. Les experts des deux pays procéderont, par la même occasion, à une «évaluation du mécanisme informel sur les relations humaines et consulaires, mis en place en novembre 2012 lors de la visite de travail de M. Sahli à Londres». Il sera également question des voies et moyens à même de faciliter la délivrance de visas aux ressortissants des deux pays. Le ministre britannique sera reçu, au cours de sa visite à Alger, par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Mohamed Charfi, a relevé la même source.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

ministre

AFP

Soldats américains tués au Niger: le ministre américain de la Défense questionné

Soldats américains tués au Niger: le ministre américain de la Défense questionné

AFP

Cameroun: le Premier ministre en zone anglophone pour "dialoguer"

Cameroun: le Premier ministre en zone anglophone pour "dialoguer"

AFP

Somalie: démissions sans explication du ministre de la Défense et du chef de l'armée

Somalie: démissions sans explication du ministre de la Défense et du chef de l'armée

Alger

AFP

Le président vénézuélien Maduro en visite

Le président vénézuélien Maduro en visite

AFP

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

AFP

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai