mis à jour le

Algérie: Hicham Aboud refoulé à l’aéroport international d'Alger

Hicham Aboud, directeur des quotidiens Mon Journal  et Djaridat,i a été  refoulé, ce mercredi, à 9h du matin, à l'aéroport international d'Alger, alors qu'il devait se rendre en Tunisie pour participer à une émission de télévision. Cet éditeur considère cette interdiction de voyager, qui lui a été formulée par les agents de la PAF, «parfaitement illégale»,puisqu'il n'a toujours pas  été entendu par le juge d'instruction suite aux poursuites judiciaires enclenchées à son encontre par le parquet d'Alger, le 19 mai dernier. Dans une déclaration à El Watan.com, Hicham Aboud s'interroge sur  une telle décision soudaine, alors que depuis cette date, il a pu voyager à maintes reprises sans être aucunement inquiété. Il compte, à la suite de ce refoulement, saisir les ONG et l'opinion internationale d'autant qu'il est lui-même membre de la 23e  session de la Commission d'observation des droits de l'homme à l'ONU. Pour rappel, les numéros du dimanche 19 mai dernier, des quotidiens Mon journal et  appartenant à Hicham Aboud, ont été saisis le 18 mai au soir, à l'imprimerie et interdit de parution sur décision du ministère de la Communication, qui avait demandé à l'éditeur de retirer les deux pages de chaque numéros consacrées au Président Bouteflika. Le lendemain, le parquet d'Alger ordonne des poursuites judiciaires contre Aboud Hicham pour « atteinte à la sécurité de l'Etat, à l'unité nationale et à la stabilité et au bon fonctionnement des institutions ». Les deux titres ont été, par la suite, interdits de publicité institutionnelle gérée par l'ANEP.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien