mis à jour le

Mot en hommage à Mandela, Pretoria, 26 juin 2013 / Reuters
Mot en hommage à Mandela, Pretoria, 26 juin 2013 / Reuters

Le deuil de Mandela semble avoir déjà commencé

Hommages et prières à répétition, conseil de famille houleux et des rumeurs persistantes.

Alors qu’il est hospitalisé depuis dix-huit jours, à Pretoria, Nelson Mandela se trouve toujours dans un état critique. Aucune autre information n’a filtré depuis le communiqué des autorités sud-africaines d’hier répétant qu’il fallait prier pour l’icône de la lutte anti-apartheid.

De fait, les Sud-Africains ne se font plus guère d’illusions, bien conscients que Madiba est sans doute en train de vivre ses derniers instants. Les proches de Nelson Mandela ne quittent plus son chevet, à la clinique de Pretoria, où il a été conduit le 8 juin pour être soigné d’une infection pulmonaire.

L’ancien président sud-africain a reçu hier soir la visite de l’archevêque anglican du Cap. Le révérend Thabo Makgoba a prié pour «la guérison éternelle» de Madiba. L’homme d’église a aussi prié, souligne encore Sowetan, pour «une fin douce et paisible».

Difficile de trouver que cette prière ne ressemble pas à une forme d’extrême-onction. Ce qui alimentent d’ailleurs dans le pays toutes sortes de conjectures. Le Mail&Guardian évoque la réunion de famille tenue hier, à Qunu, le village où Nelson Mandela a passé son enfance, dans la province du Cap-Oriental. Officiellement, il s’agissait d’informer les aînés du village de «la situation».

Mais d’après des indiscrétions rapportées par le Sowetan, le conseil de famille de Qunu visait à déterminer le lieu où serait enterré Madiba. Nelson Mandela aurait souhaité être enterré dans ce village qui l’a vu grandir, et certains proches pencheraient plus pour qu’il soit inhumé à Mvezo, son village natal. Selon le Sowetan, la question divise, d’où le départ avec fracas de la réunion de Mandla Mandela, petit-fils du premier président noir de l’Afrique du Sud.

Selon RFI, l’inquiétude se transforme en résignation. A Soweto, «les rumeurs disent Madiba déjà parti».

«Ce qui va se passer maintenant est assez évident, nous ne sommes plus des enfants. Tous ses compagnons qui étaient en prison à Robben Island avec lui sont déjà partis. Il a accompli son devoir», explique à RFI un charpentier qui monte des tentes devant la maison qu’a habitée Madiba à Soweto pendant plus de quinze ans, et aujourd’hui transformée en musée.

Nelson Mandela est âgé de presque 95 ans et a présidé l’Afrique du Sud de 1994 à 1999.

Lu sur Sowetan, Mail&Guardian, RFI

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

Afrique du Sud

Justice

En Afrique du Sud, les autorités refusent la libération de Pistorius et piétinent la justice

En Afrique du Sud, les autorités refusent la libération de Pistorius et piétinent la justice

Rugby

Malgré les polémiques, l'équipe d'Afrique du Sud compte de plus en plus de joueurs de couleur

Malgré les polémiques, l'équipe d'Afrique du Sud compte de plus en plus de joueurs de couleur

Inégalités

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

Nelson Mandela

Politique

L'ANC a déjà perdu la bataille politique en Afrique du Sud

L'ANC a déjà perdu la bataille politique en Afrique du Sud

Street View

Visitez Robben Island, l'ex-prison de Nelson Mandela, sur Google

Visitez Robben Island, l'ex-prison de Nelson Mandela, sur Google

guéguerre

Quand Samuel Eto'o se compare à... Mandela

Quand Samuel Eto'o se compare à... Mandela

Soweto

AFP

La danse classique entre sur scène dans le township de Soweto

La danse classique entre sur scène dans le township de Soweto

AFP

Le township de Soweto aujourd'hui

Le township de Soweto aujourd'hui

Soweto

Cérémonie d'adieu à Mandela: l'absence symbolique du Premier ministre israélien

Cérémonie d'adieu à Mandela: l'absence symbolique du Premier ministre israélien