mis à jour le

Guerre en SYRIE : Les USA inventent l’arme anti paradis

Par Ridha Ben Kacem

Tous ceux qui auront été tués par les combattants d'al-jaych as-Souri al-7ourr, ou l’Armée libre de Syrie, n'iront pas au paradis, ni cette année, ni la suivante, ni celle d'après, non plus. Non, ils n'iront vraiment pas, parader au paradis et n'étrenneront aucune « houria » blanche et pure, comme Bachar al-Assad le leur a avait promis. C'est véridique et attesté, je vous dis, et c'est tragicomique au dernier degré.

En prévision de l'aide militaire que les Etats-Unis comptent livrer aux braves combattants d’al-jaych as-Souri al-7ourr, des munitions super intelligentes et malignes au plus haut point, enduites d’une peinture à base de porc, ont été inventées, par quelque facétieux fabriquant de cette précieuse denrée, destinée à tuer le plus de syriens.

Vous l'avez compris, il s'agit bien évidemment, de balles spéciales, pour infliger, en quelque sorte, une double peine, aux soldats de l'armée de Bachar al-Assad : La mort instantanée et le refoulement automatique du paradis, pour cause de souillure du corps au porc, made in USA. C'est bien connu, les impurs ne peuvent peupler que l'enfer, même si leur volonté n'entre pas en ligne de compte, dans l'impureté de leur corps en raison du contact involontaire, avec le porc de l'oncle SAM.

La plus géniale des entreprises du complexe militaro-industriel américain, la « South Fork Industries » qui a breveté ces non moins géniales munitions, au parfum du porc, affirme le plus sérieusement du monde, que ces balles, appelées « Ammo Jihawg »,seraient la plus terrible arme de « dissuasion défensive »,que les musulmans aient jamais connue, puisqu’elles empêcheraient leurs cibles, d’entrer au paradis. Or, sans l'aiguillon du paradis, aucun musulman sérieux, n'irait se faire trucider, pour rien. Brrrr ! Cela ne vaut pas le coup, voyons !

Pour la compagnie « South Fork Industries » basée à Dalton Gardens, dans l'Idaho, les « Jihawg Ammo » empêchent les musulmans, touchés par ces balles « Haram » ou « 7aram » d'aller au paradis, selon leurs croyances religieuses. C'est donc aussi, une arme psychologique, de premier plan. Dans son exposé de motifs, « South Fork » explique sa froide démarche : « Avec les Jihawg Ammo, vous ne tuez pas seulement un terroriste islamiste, vous l'envoyez également, en enfer ».Et c'est attesté par le Ciel, comme vous pouvez l'imaginer. Une double peine donc, pour les fous de dieu et tous les musulmans, sans distinction.

« Cela devrait faire réfléchir les futurs martyrs, avant qu’ils lancent une attaque »,indique la compagnie, dans un communiqué officiel. Terrible épée de Damoclès qui pèse désormais, sur les soldats syriens. D'ailleurs, depuis que la nouvelle est connue en Syrie, ils désertent en masse, pour aller rejoindre les rangs d'al-jaych as-Souri al-7ourr.et Jabhat al-Nosra. Mon Dieu, dans quel monde vivons-nous ?

Mis ainsi, au parfum du porc anti paradis américain, les combattants du Front al-Nosra ou Jabhat al-Nosra, si vous voulez, se préparent à aller de nuit, chiper leurs magiques armes anti paradis, à leurs homologues d'al-jaych as-Souri al-7ourr et les trucider avec elles, s'il le faut, et il semble bien, qu' « il le faut ».Non, mais a-t-on idée d'inventer des munitions aussi terribles, aussi efficaces, avant même qu'elles soient tirées ? La razzia sera d'ailleurs, connue, dans les manuels d'histoire, sous l'appellation de « Ghazouatt al-5inzir ».Le titre est déjà, réservé, n'allez pas le chiper pour vos sales besoins.

Attention vous autres, les bidouilleurs. L'invention est déjà, brevetée et protégées sous le label « Farces et attrapes des Etats-Unis »,dans 215 pays du monde entier et de ses environs. On peut même lire sur le brevet d'invention : « Munitions anti paradis approuvées par Allah, le tout puissant ». Tout imitateur ou falsificateur, surpris en train d'enduire ses cartouches de chasse, d'huile de cochon ou même de sanglier, sera immédiatement, exclu du paradis, pour l'éternité moins un, de par la volonté du puissant lobby des armes, aux Etats-Unis. N'allez surtout pas vous exposer aux terribles sanctions, des pistonnés de Dieu !

Quand j'ai raconté cette histoire, à mon gardien d'immeuble, il m'a rétorqué : « Pourquoi n'avaient-ils pas inventé ces munitions, le jour où ils avaient débarqué en Afghanistan et en Irak ? ». Que voulez-vous que je réponde à cela ?

Par Ridha Ben Kacem le 25 juin 2013

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

guerre

AFP

En Afrique du Sud, guerre ouverte au sein de l'ANC au pouvoir

En Afrique du Sud, guerre ouverte au sein de l'ANC au pouvoir

AFP

RD Congo: HRW appelle

RD Congo: HRW appelle

AFP

Crimes de guerre en RDC: la CPI étudie l'indemnisation des victimes

Crimes de guerre en RDC: la CPI étudie l'indemnisation des victimes

Syrie

AFP

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

AFP

Jihadistes: leur nombre a doublé en Libye, mais décline en Syrie et en Irak

Jihadistes: leur nombre a doublé en Libye, mais décline en Syrie et en Irak

AFP

Plus de combattants de l'EI en Libye, moins en Irak et Syrie

Plus de combattants de l'EI en Libye, moins en Irak et Syrie

USA

Liberia

Un institut de recherche new-yorkais abandonne une colonie de chimpanzés

Un institut de recherche new-yorkais abandonne une colonie de chimpanzés

AFP

Burundi: 500 étudiants chassés du campus demandent "protection" aux USA

Burundi: 500 étudiants chassés du campus demandent "protection" aux USA

Rodolph TOMEGAH

Amical : Sans Messi, l’Argentine tenu en échec par l’Equateur

Amical : Sans Messi, l’Argentine tenu en échec par l’Equateur