mis à jour le

François Hollande en Tunisie les 4 et 5 juillet 2013

Mosaïque FM a appris que le président de la république Française François Hollande, rendra visite à la Tunisie le 3, 4 et 5 juillet 2013 où une rencontre sera organisée avec le président de la république Moncef Marzouki, une deuxième rencontre avec le chef du gouvernement Ali Laarayedh où plusieurs accords bilatéraux seront signés dans plusieurs domaines de collaboration entre les deux pays.

Mosaique FM

Ses derniers articles: Le procès des 3 Femen devant la cour d'appel aujourd'hui  L’instance administrative des inspecteurs de l’enseignement primaire reprendra ses activités après la réunion avec le ministre  Imed Daimi : il faut examiner les points de discorde loin des tiraillements politiques 

François

AFP

La France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

La France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

AFP

Le pape François reçoit le président de la RDC Tshisekedi

Le pape François reçoit le président de la RDC Tshisekedi

AFP

Retour

Retour

Hollande

AFP

Journalistes RFI tués au Mali: devant les juges, François Hollande confronté

Journalistes RFI tués au Mali: devant les juges, François Hollande confronté

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali en 2013: des proches demandent l'audition de François Hollande

Journalistes de RFI tués au Mali en 2013: des proches demandent l'audition de François Hollande

AFP

La présence militaire française au Mali: "ce sera long" prévient Hollande

La présence militaire française au Mali: "ce sera long" prévient Hollande

Tunisie

AFP

La Tunisie mise sur un tourisme "hygiénique" et local pour sauver sa saison

La Tunisie mise sur un tourisme "hygiénique" et local pour sauver sa saison

AFP

Entre panique et visites, des milliers de touristes encore coincés en Tunisie

Entre panique et visites, des milliers de touristes encore coincés en Tunisie

AFP

Après un bras de fer au sommet, la Tunisie devrait enfin avoir un gouvernement

Après un bras de fer au sommet, la Tunisie devrait enfin avoir un gouvernement