mis à jour le

Libye : une attaque tue six soldats

Une attaque contre un point de contrôle de l'armée dans la localité de Khouchoum al-Kheil, à 120 km au sud de Syrte (centre), a tué ce mardi 25 juin six soldats libyens. « Une attaque menée mardi à l'aube contre un point de contrôle de l'armée dans la localité Khouchoum al-Kheil au sud de Syrte a fait 6 morts parmi les soldats en faction », a déclaré Khaled al-Akari, un responsable de l'armée, rapporte l'agence de presse Lana. Et de préciser : « Deux véhicules ont été incendiés au cours de cette attaque [...] secteur a été bouclé et que les recherches se poursuivent pour retrouver les assaillants ».

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Libye

AFP

Pour Abel, trois tentatives et une promesse: laisser la Libye derrière lui

Pour Abel, trois tentatives et une promesse: laisser la Libye derrière lui

AFP

L'Egypte prête

L'Egypte prête

AFP

Le régime et les rebelles syriens se battent désormais, aussi, en Libye

Le régime et les rebelles syriens se battent désormais, aussi, en Libye

attaque

AFP

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

AFP

Nouvelle attaque jihadiste au Niger

Nouvelle attaque jihadiste au Niger

AFP

Niger: attaque jihadiste meurtrière dans l'Est le jour des municipales

Niger: attaque jihadiste meurtrière dans l'Est le jour des municipales

soldats

AFP

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

AFP

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

AFP

A Bisober, au Tigré, les soldats "ont séparé les femmes des hommes"

A Bisober, au Tigré, les soldats "ont séparé les femmes des hommes"