mis à jour le

RD Congo : Constant Omari, président illégitime de la FECOFA ?

Le football congolais regorge décidément de bon nombre de zones d'ombre. Et ce n'est pas Constant Omari Selemani qui pourrait dire le contraire. Ingénieur civil spécialiste en génie ferroviaire de formation, et directeur général du Département du Port de Kinshasa, l'homme d'affaires devenu président de la Fédération congolaise de football et a même entamé un nouveau mandat à la tête de l'instance depuis la fin du mois de mai. Et c'est justement l'élection du dirigeant qui commence à -enfin- susciter les interrogations. Les langues commencent à se délier et le monde sportif se demande comment le dirigeant a pu accéder à un tel poste, et surtout (...)

> Lire la suite

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Congo

AFP

Sassou Nguesso, "l'Empereur" du Congo

Sassou Nguesso, "l'Empereur" du Congo

AFP

Kolélas, l'opposant qui rêvait d'"alternance" au Congo

Kolélas, l'opposant qui rêvait d'"alternance" au Congo

AFP

Election présidentielle au Congo sans le premier parti d'opposition

Election présidentielle au Congo sans le premier parti d'opposition

président

AFP

RDC: le président Tshisekedi nomme un gouvernement

RDC: le président Tshisekedi nomme un gouvernement

AFP

Le Bénin vote pour élire son président dans un scrutin boudé par une opposition paralysée

Le Bénin vote pour élire son président dans un scrutin boudé par une opposition paralysée

AFP

Les Béninois aux urnes pour élire leur président sans ferveur et sous tension

Les Béninois aux urnes pour élire leur président sans ferveur et sous tension

illégitime

AFP

Crise politique en Somalie, où l'opposition juge désormais le président illégitime

Crise politique en Somalie, où l'opposition juge désormais le président illégitime

Actualités

Taher Hmila : ''Nidaa Tounes n'est que l’enfant illégitime de la Troïka''

Taher Hmila : ''Nidaa Tounes n'est que l’enfant illégitime de la Troïka''