mis à jour le

«Moroccan American Bridges» au service des entrepreneurs Marocains

 

Le Maroc est un pays qui dispose de grandes compétences présentes partout dans le monde. Il est aussi riche en cadres très compétents, qui pourront enrichir l'expérience marocaine dans le lancement et le soutien à la création d’entreprises. Comme chaque année, la conférence «Moroccan American Bridges», qui a eu lieu vendredi 21 juin à Casablanca, apporte beaucoup au secteur des affaires au Maroc.

En effet, l'évènement, depuis sa création, contribue énormément à la construction de ponts entre les professionnels marocains des Etats Unis et leurs homologues du monde de l'entreprenariat, tout en facilitant leur retour et leur intégration dans le Royaume.

Initié par l'«Association of Moroccan Professionals in America», association créée à New York en 2004 et regroupant des Marocains exerçant aux États-Unis dans divers domaines, cet événement annuel s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations maroco-américaines.

Il faut noter que l'AMPA a pour but de favoriser la rencontre de l'élite de la diaspora marocaine ainsi que de promouvoir l'image du Maroc aux Etats Unis. Son objectif est de regrouper des professionnels marocains et américains, dans un cadre propice aux débats productifs et à la collaboration aux niveaux économique et industriel.

«La conférence annuelle Moroccan-American Bridges a beaucoup apporté au secteur des affaires au Maroc, notamment en encourageant le transfert des compétences», a déclaré l'ex-ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, M. Ahmed Réda Chami.

Cette 7e édition a mis en exergue «l’entreprenariat en tant que moteur de croissance du Maroc» et a réuni des chefs d’entreprise, des investisseurs et des entrepreneurs venus des États-Unis et du Maroc.

Le président de l’AMPA, M. Yassir Abousselham, a fait savoir de son côté que le MAB 2013 se positionne comme une plateforme de communication, de réseautage et d'échange, en vue de faciliter notamment les débouchés commerciaux transatlantiques et le perfectionnement professionnel.

L'édition a connu un programme riche : débats sur le lancement et le financement de start-ups, le développement de carrière ainsi que l'adaptation de nouveaux modèles économiques sectoriels au marché marocain, dont l'e-commerce, le business process outsourcing et les nouvelles technologies. Pour ce faire, la conférence a accueilli des professionnels tels que M. Khalil Azzouzi, Directeur de Dayam Venture Capital Fund et Sherpa Finance, Mme Fatima Zahra Oukacha, Directrice de CEED Maroc, ou encore M. Samir Benmakhlouf, Directeur de Microsoft Maroc, afin de partager leur expérience.

La Conférence a inclus, en parallèle, une «Start-up Compétition» ainsi qu'une «Career Fair», foire de l'emploi regroupant de grands recruteurs nationaux à la recherche de professionnels ayant une expertise dans les domaines de la finance, des technologies de l’information et de l’ingénierie.

 

Hajar Hamri

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

entrepreneurs

AFP

Kenya: les chauffeurs de moto-taxis se rêvent en entrepreneurs

Kenya: les chauffeurs de moto-taxis se rêvent en entrepreneurs

La rédaction

Entrepreneurs algériens, c’est le moment d’échanger

Entrepreneurs algériens, c’est le moment d’échanger

Actualités

Marocains

AFP

CAN-2017: El Kaddouri remplace Amrabat, blessé, dans les 23 Marocains

CAN-2017: El Kaddouri remplace Amrabat, blessé, dans les 23 Marocains

AFP

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

AFP

Le tour de France des acrobates marocains nouvelle génération

Le tour de France des acrobates marocains nouvelle génération