mis à jour le

Le Président de la Fondation des législateurs des Etats US salue le "leadership clairvoyant" de SM le Roi

Le Président de la Fondation des législateurs des Etats US, Stephen Lakis, a salué le "leadership clairvoyant" de SM le Roi Mohammed VI, qui a initié des réformes démocratiques ayant précédé dans leur ampleur les aspirations du peuple marocain et ce, bien avant l'avènement du "Printemps arabe".

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite  La diversité de l'échiquier politique et le choix démocratique font du Maroc une exception dans la région arabe (Zhor Chakkafi)  SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite 

président

AFP

Troubles en Tunisie: le président Essebsi critique la presse étrangère

Troubles en Tunisie: le président Essebsi critique la presse étrangère

AFP

Afrique du Sud: le pouvoir du président Jacob Zuma ne tient plus qu'

Afrique du Sud: le pouvoir du président Jacob Zuma ne tient plus qu'

AFP

Angola: le président Lourenço nie toute tension avec son prédécesseur

Angola: le président Lourenço nie toute tension avec son prédécesseur

US

LNT

Le président de la Commission des AE au Congrès US apporte son soutien au Maroc

Le président de la Commission des AE au Congrès US apporte son soutien au Maroc

Nicolas

Foot US : le New York Cosmos de nouveau champion ! Pelé ému…

Foot US : le New York Cosmos de nouveau champion ! Pelé ému…

Larbi Amine - Lemag

Ambassade US : Le ‘Shutdown’ n’affectera aucunement la coopération USA

Ambassade US : Le ‘Shutdown’ n’affectera aucunement la coopération USA

roi

AFP

L'affaire du chantage au roi du Maroc de retour devant la Cour de cassation

L'affaire du chantage au roi du Maroc de retour devant la Cour de cassation

AFP

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord

AFP

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord