mis à jour le

M. Ghellab s'entretient avec une délégation parlementaire du Parti socialiste ouvrier espagnol

Le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, a eu, lundi à Rabat des entretiens avec une délégation parlementaire du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), en visite au Maroc du 23 au 26 juin.

La délégation espagnole représente quatre parlements régionaux à savoir ceux du Pays Basque, de Navarre, de la Rioja et de Cantabrie.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite  La diversité de l'échiquier politique et le choix démocratique font du Maroc une exception dans la région arabe (Zhor Chakkafi)  SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite 

parlementaire

AFP

Sénégal: l'Assemblée lève l'immunité parlementaire du maire de Dakar

Sénégal: l'Assemblée lève l'immunité parlementaire du maire de Dakar

AFP

Etats-Unis: une musulmane somalienne élue parlementaire

Etats-Unis: une musulmane somalienne élue parlementaire

AFP

RDC: un rapport parlementaire dément le caractère "terroriste" des militants arrêtés mi-mars

RDC: un rapport parlementaire dément le caractère "terroriste" des militants arrêtés mi-mars

socialiste

Djamila Ould Khettab

Samia Ghali, la rebelle d’origine algérienne du Parti socialiste

Samia Ghali, la rebelle d’origine algérienne du Parti socialiste

Reuters

Ifop : Le Parti socialiste n'a plus la cote auprès des Français

Ifop : Le Parti socialiste n'a plus la cote auprès des Français

Reuters

Ifop : Le Parti socialiste n'a plus la cote auprès des Français

Ifop : Le Parti socialiste n'a plus la cote auprès des Français

Espagnol

AFP

Algérie: le sélectionneur espagnol Alcaraz limogé

Algérie: le sélectionneur espagnol Alcaraz limogé

AFP

Mort d'un second spéléologue espagnol dans l'Atlas au Maroc

Mort d'un second spéléologue espagnol dans l'Atlas au Maroc

Adam Sfali - Lemag

Des élus espagnols pro-Algérie visitent le Sahara et le parlement espagnol s’en déresponsabilise

Des élus espagnols pro-Algérie visitent le Sahara et le parlement espagnol s’en déresponsabilise