mis à jour le

Réaménagement technique du gouvernement : Qu’est-ce qu’on reproche à Tiénan Coulibaly ?

Le week-end dernier, les maliens ont appris sur les antennes de l'ORTM un réaménagement technique du gouvernement. Officiellement ce réaménagement a pour but de mieux gérer l'action gouvernementale. Mais à quelques semaines de la fin de la transition, l'opinion nationale ne comprend les intentions réelles du président de la République par intérim, Dioncounda Traoré et son premier ministre, Diango Sissoko. Les raisons sont autres. On murmure qu'il y aurait une opacité dans la gestion des sous destinés à l'effort ainsi que ceux consacrés à l'action humanitaire. C'est pourquoi les deux départements en question ont été disloqués. Beaucoup d'observateurs voient dans le léger réaménagement technique du gouvernement la volonté du président par intérim de contrôler le moindre centime. C'est pourquoi, il a placé, selon certaines sources, ses hommes de confiance au ministère de l'économie, des finances et de celui de l'action humanitaire. A y voir de près c'est l'ancien ministre des de l'Economie et des Finances, Tiénan Coulibaly qui fait les frais. Son département a été scindé en deux. Et plus, il hérite d'un département d'une moindre importance que son département d'origine. Qu'est-ce qu'on reproche à Tiénan Coulibaly. Selon les grandes oreilles, on lui reproche sa gestion de l'aide destinée à l'action humanitaire ainsi l'argent consacré à l'effort de guerre. Il serait pingre. Il n'ordonne pas le décaissement de l'argent sans preuves. En plus, on se rappelle du bras de fer qui l'a opposé au premier ministre suite à l'utilisation de la contribution de l'AMRT.

 

 

Le guichet électronique d'Ecobank à Sébénicoro: Dans un état piteux

C'est dans un décor insalubre que les clients d'Ecobank utilisateurs du guichet électronique d'Ecobank à Sébénicoro effectuent leur opération de retrait d'argent. Et pour cause, en plus du portail qui est cassé depuis plusieurs semaines, c'est l'intérieur même du guichet qui présente un aspect dégelasse. Non seulement c'est sale, mais aussi les pannes sont fréquentes. Les services d'entretien des guichets électroniques d'Ecobank ont-ils oublié le guichet de Sébénicoro ? C'est la question que nombre de clients qui fréquentent ce guichet se posent. Car, ils ne comprennent pas comment un guichet peut être dans un état aussi piteux pendant plusieurs jours sans que les responsables de la banque chargés des guichets électroniques ne viennent constater le débat et y apporter les solutions. Un client rencontré sur les lieux nous a confié que le portail était cassé depuis plusieurs semaines et que l'intérieur du guichet ne donnait pas envie d'y effectuer un retrait tellement que ça sentait la-dans.

 

 

Après la signature de l'accord de Ouagadougou: Les combattants du MNLA divisés

Après la signature de l'Accord de Ouagadougou signé entre les autorités malienne et le MNLA, le HCA en plus d'autres groupes d'auto-défense, certains combattants invétérés du MNLA ne sont pas d'accord avec leur direction qui les a engagés dans la capitale burkinabé. Il semble qu'il y a une rupture, un grand fossé entre les combattants du MNLA et leurs responsables qui ont signé l'Accord. Ils accusent ceux-ci d'avoir signé un accord qui ne prend en compte aucune de leurs préoccupations. C'est pourquoi, ils sont décidés à aller jusqu'au bout de leur logique guerrière. D'où des actes de sabotages au cours des derniers jours. Selon l'Agence de presse Xinhua, des combattants du MNLA (le Mouvement national de libération de l'Azawad) ont été aperçus en pleine opération de pose de mines sur les différents axes routiers menant à la ville de Kidal. Selon  des témoins cités par cette agence, des combattants appartenant  au MNLA ont été aperçus en train de creuser des trous sur la route. Un chauffeur de camion de transport cité par l'Agence de presse Xinhua, a déclaré : « Ils nous ont conseillés de ne plus emprunter cette route. Certains groupes s'affairaient à visser quelques choses sur des sortes de boites en forme d'assiette, à une cinquantaine de km de la localité d'Anefis » La finalité c'est de causer de sérieux dégâts aux forces de défense et de sécurité du Mali en cas de progression vers Kidal.

 

 

Rassemblées par Moussa Mamadou Bagayoko

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

gouvernement

AFP

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

AFP

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations