mis à jour le

Selon Laenser, le crime ne paie pas !

Des résultats “satisfaisants” ont été enregistrés au cours des cinq derniers mois en matière de lutte contre le crime, a affirmé le ministre de l’Intérieur Mohand Laenser, notant que ces résultats ont contribué à “l’amélioration du sentiment de sécurité” chez les citoyens.

“Au cours des cinq derniers mois, des résultats satisfaisants ont été enregistrés en matière de lutte contre le crime”, a dit le ministre qui répondait à une question orale sur “la sécurité dans les zones urbaines et rurales” à la Chambre des représentants, faisant état de 174.000 interventions des forces de sécurité. Quelque 135.000 personnes ont également été déférées devant la justice, a-t-il ajouté.

Après avoir souligné que ces statistiques démontrent l’efficacité et la forte présence des forces de sécurité, M. Laenser a noté que la majorité des crimes enregistrés au niveau national sont dus à l’usage de psychotropes, précisant dans ce cadre que 895 affaires liées à ce phénomène ont été enregistrées durant la même période, outre la saisie de 165.000 pilules.

Evoquant les efforts déployés en vue d’assurer la sécurité, le ministre a indiqué que son département  oeuvre à renforcer l’intervention proactive à travers l’usage des technologies modernes dans la surveillance et les patrouilles, annonçant la généralisation prochainement de la vidéo-surveillance et la mise en place de nouveaux commissariats et districts de police.

M. Laenser a salué les efforts consentis par les forces de sécurités “malgré les moyens limités”.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

crime

AFP

Afrique du Sud: le fils d'une riche famille revient sur les lieux du crime

Afrique du Sud: le fils d'une riche famille revient sur les lieux du crime

AFP

Corruption, politique et meurtre: anatomie d'un crime kényan

Corruption, politique et meurtre: anatomie d'un crime kényan

AFP

Les destructions de Tombouctou sont un crime de guerre, assure l'accusation

Les destructions de Tombouctou sont un crime de guerre, assure l'accusation