mis à jour le

Selon Laenser, le crime ne paie pas !

Des résultats “satisfaisants” ont été enregistrés au cours des cinq derniers mois en matière de lutte contre le crime, a affirmé le ministre de l’Intérieur Mohand Laenser, notant que ces résultats ont contribué à “l’amélioration du sentiment de sécurité” chez les citoyens.

“Au cours des cinq derniers mois, des résultats satisfaisants ont été enregistrés en matière de lutte contre le crime”, a dit le ministre qui répondait à une question orale sur “la sécurité dans les zones urbaines et rurales” à la Chambre des représentants, faisant état de 174.000 interventions des forces de sécurité. Quelque 135.000 personnes ont également été déférées devant la justice, a-t-il ajouté.

Après avoir souligné que ces statistiques démontrent l’efficacité et la forte présence des forces de sécurité, M. Laenser a noté que la majorité des crimes enregistrés au niveau national sont dus à l’usage de psychotropes, précisant dans ce cadre que 895 affaires liées à ce phénomène ont été enregistrées durant la même période, outre la saisie de 165.000 pilules.

Evoquant les efforts déployés en vue d’assurer la sécurité, le ministre a indiqué que son département  oeuvre à renforcer l’intervention proactive à travers l’usage des technologies modernes dans la surveillance et les patrouilles, annonçant la généralisation prochainement de la vidéo-surveillance et la mise en place de nouveaux commissariats et districts de police.

M. Laenser a salué les efforts consentis par les forces de sécurités “malgré les moyens limités”.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

crime

AFP

Corruption, politique et meurtre: anatomie d'un crime kényan

Corruption, politique et meurtre: anatomie d'un crime kényan

AFP

Les destructions de Tombouctou sont un crime de guerre, assure l'accusation

Les destructions de Tombouctou sont un crime de guerre, assure l'accusation

AFP

En Afrique, le crime organisé décime les éléphants

En Afrique, le crime organisé décime les éléphants