mis à jour le

LES COUTS DES AUTRES DENREES FLUCTUANT SANS CESSE : Les populations pour l’extension de l’homologation des prix à d’autres produits, les commerçants ne sont pas preneurs

Pour qu'ils soient protégés des fluctuations incessantes et désagréables des coûts des denrées de première nécessité, les consommateurs veulent voir l'Etat étendre l'homologation des prix à plusieurs autres produits alimentaires. Les commerçants, quant à eux, n'ont pas apprécié cette l'homologation des prix qui leur cause d'énormes «problèmes», disent-ils

Les coûts des autres denrées alimentaires, non homologués, donnent du tournis aux populations. Et pour cause, les prix non homologués haussent et fluctuent au jour le jour. Ce qui n'est pas pour rendre la tâche facile aux ménages dont les revenus ne sont pas conséquents. Au marché Castors où nous l'avons croisée, Mme Néné Sy faisait ses emplettes l'air un peu contrariée. Mère de famille, habitante des Hlm, elle marchande avec un commerçant. «Vous voyez de 4500 F Cfa le sac d'oignons est passé à 13 000 F Cfa. C'est grave. Les temps sont durs et il faut que les citoyens mangent bien et à leur faim», nous lâche-t-elle. Tout son souhait, c'est que l'homologation des prix touche l'essentiel des denrées alimentaires : «Nous souhaitons que l'homologation touche la totalité des prix pour que la mesure se fasse sentir», suggère Mme Sy.

Mame Sow, une autre dame , résidant à Sacré C½ur, drapée dans une belle robe «taille basse» bien brodée, de s'indigner : «En moins de deux mois, le prix de l'oignon est passé de 250frs Cfa le kg a 450frs Cfa le kg. C'est pareil pour la pomme de terre. C'est éc½urant. Et pourtant, c'est de l'oignon local, car l'Etat a bloqué l'importation de l'oignon importé qui est de loin de meilleure qualité. Nous voulons bien consommer local pour contribuer à l'économie du pays, mais il faut que l'oignon local soit de meilleure qualité et de coût accessible» nous explique-t-elle. De son avis, l'homologation des prix des denrées «sécurise les consommateurs». «Je n'ai plus besoin de faire le déplacement, car ma ménagère pourra sans souci faire les courses», se réjouit-elle.
Les commerçants tirent sur l'homologation

Pour sa part, Pape Malick Diop, un résident de Dieuppeul, souhaite lui aussi voir le champ des denrées dont les prix ont été homologués, s'élargir.
Mais, pour les commerçants, cette mesure étatique n'a pas été appréciée. Ousmane Ndiaye, un jeune commerçant du marché Castors, estime que l'homologation des prix n'a pas été une bonne chose pour eux. «Je n'apprécie pas cette mesure étatique. Cela nous crée des problèmes. Déjà le délai était court, car on n'a même pas réussi à écouler nos stocks. Nous sommes les seuls grands perdants», se désole notre commerçant.

Plus loin, Moussa Dramé, lui aussi commerçant, nous révèle la stratégie qu'il a adoptée pour s'en sortir : «Nous avons arrêté la vente de l'huile, car nous ne voulons pas de problèmes avec l'Etat et subir des pertes. Car pas plus tard qu'hier, un frère commerçant a fait l'objet d'une saisie importante de marchandises sous prétexte qu'il n'a pas respecté les prix fixés par les autorités», nous raconte le commerçant.

Le Populaire

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

populations

AFP

Algérie: le M'zab, creuset de tensions entre populations berbères et arabes

Algérie: le M'zab, creuset de tensions entre populations berbères et arabes

AFP

Ebola: des "incompréhensions" toujours

Ebola: des "incompréhensions" toujours

AFP

Nigeria: face

Nigeria: face

prix

AFP

Cinéma: 20 films en compétition pour le grand prix du Fespaco

Cinéma: 20 films en compétition pour le grand prix du Fespaco

AFP

Sénégal: baisse de 10% du prix de l'électricité en 2017

Sénégal: baisse de 10% du prix de l'électricité en 2017

AFP

Un film chinois remporte le Grand Prix du festival de Marrakech

Un film chinois remporte le Grand Prix du festival de Marrakech

commerçants

AFP

Gambie: les touristes affluent mais les commerçants plient bagages

Gambie: les touristes affluent mais les commerçants plient bagages

AFP

Tunisie: couvre-feu

Tunisie: couvre-feu

AFP

Au Zimbabwe, les commerçants sont exaspérés par les vendeurs de rue

Au Zimbabwe, les commerçants sont exaspérés par les vendeurs de rue