mis à jour le

Maroc : Vers la suppression du statut de fonctionnaire public ?

Lemag : Fonctionnaire public, petit travail tranquille, le statut pour lequel manifestent, s'immolent par le feu et se suicident, nombreux diplômés chômeurs, depuis des années, est aujourd'hui remis en débat, au sein du gouvernement.

Sécurisant, garanti sans licenciement, ni obligation de rendement, le statut de fonctionnaire public au Maroc, hérité du très en faillite modèle français, est le précieux sésame pour lequel, se meurent pour l'obtenir...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

Maroc

AFP

CAN-2021: le Maroc qualifié après le nul entre le Burundi et la République centrafricaine

CAN-2021: le Maroc qualifié après le nul entre le Burundi et la République centrafricaine

AFP

L'oasis de Figuig, "victime" des tensions entre le Maroc et l'Algérie

L'oasis de Figuig, "victime" des tensions entre le Maroc et l'Algérie

AFP

Sahara occidental: le Polisario accuse l'ONU de faire le jeu du Maroc

Sahara occidental: le Polisario accuse l'ONU de faire le jeu du Maroc

suppression

AFP

Sénégal: le Parlement examine la suppression du poste de Premier ministre

Sénégal: le Parlement examine la suppression du poste de Premier ministre

AFP

Ouganda: la Cour suprême valide la suppression de la limite d'âge pour la présidence

Ouganda: la Cour suprême valide la suppression de la limite d'âge pour la présidence

AFP

Ouganda: la suppression de la limite d'âge pour la présidence devant la Cour suprême

Ouganda: la suppression de la limite d'âge pour la présidence devant la Cour suprême

public

AFP

Sitôt élu, le nouveau président du Malawi s'attaque

Sitôt élu, le nouveau président du Malawi s'attaque

AFP

Egypte/virus: les pyramides de Guizeh rouvrent au public

Egypte/virus: les pyramides de Guizeh rouvrent au public

AFP

Tunisie/Virus: les soignants dans la rue pour défendre l'hôpital public

Tunisie/Virus: les soignants dans la rue pour défendre l'hôpital public