mis à jour le

Les tractations se poursuivent

Une chose est certaine, le sélectionneur national Paul Put n'émargera plus pour le même salaire dans les jours à venir. Alors que la rumeur faisait état de sa démission à la tête des Etalons, le technicien belge avait plutôt pris langue avec son employeur, la Fédération burkinabè de football (FBF) et celui qui tient le cordon de la bourse, le ministère des Sports pour une revalorisation de son salaire. Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports, Sita Sangaré, président de la FBF et Paul Put s'étaient réunis (...) - Sport