mis à jour le

5ème Congrès du Parti pour la solidarité et le progrès : DES OPTIONS SANS AMBIGUITE

Le PSP soutient la candidature de Soumaïla Cissé et signe une plate-forme d'alliance avec l'URD

À l'issue de son 5ème congrès ordinaire tenu le week-end dernier au CICB, le Parti pour la solidarité et le progrès  (PSP) a décidé de soutenir la candidature de Soumaïla Cissé à l'élection présidentielle de juillet prochain et signé une plate-forme d'alliance avec l'URD.

Dimanche à la clôture des travaux, c'est sous les ovations des congressistes et des invités que la motion spéciale de soutien à Soumaïla Cissé et celle relative à la plate-forme d'alliance ont été annoncées.

Les présidents du PSP, Oumar Hamadoun Dicko, et de l'Union pour la République et la démocratie, Younoussi Touré, ont solennellement signé une plate-forme d'alliance pour travailler ensemble.

Dans son allocution de clôture, Oumar H. Dicko, qui venait d'être reconduit à la tête du parti, a justifié le choix du PSP par la compétence, la grande expérience, la connaissance des questions économiques et financières du candidat de l'URD. Un homme qu'il présente comme « un concentré du Mali par ses origines et ses alliances ». L'ancien président de la commission de l'UEMOA, assure-t-il, est le mieux placé pour faire avancer le Mali. Il a ensuite invité dans la foulée les militants du parti à soutenir cette candidature et à faire triompher Soumaïla Cissé dès le premier tour.

Auparavant, le président du PSP avait salué l'engagement des congressistes venus des 42 sections du parti. Il a mis en avant la lourde responsabilité de ceux qui viennent d'être élus au secrétariat exécutif national. Pour lui, ce qui vient d'arriver à notre pays est de notre faute collective. «  Nous avons vu venir, nous avons laissé faire », lancera-t-il aux congressistes avant de les inviter à travailler pour le renouveau du pays. Oumar H. Dicko pense que l'avenir est au regroupement des forces politiques, aux grands ensembles, à la fin des querelles de clochers, aux débats d'idées.

Le 5ème congrès du PSP a salué la réconciliation avec l'UM RDA intervenue le 30 mars 2010, recommandé la poursuite des actions engagées par le secrétariat exécutif national afin de réaliser les objectifs fixés pour améliorer la situation du parti sur l'échiquier politique national et approuvé le rôle joué par le parti au sein du FDR.

Le congrès a également salué l'intervention de la France et des pays frères qui a permis de ramener la paix dans la partie nord du pays et de mettre fin aux souffrances des populations résidant dans ces zones. « Il apprécie vivement les résultats présentement obtenus pour permettre la tenue de l'élection présidentielle à la date convenue ». Les congressistes ont aussi témoigné de leur attachement à l'intégrité territoriale du Mali, à la forme républicaine du pays et à la laïcité. Ils ont dit leur opposition à l'impunité des massacres et des crimes commis pendant cette période. « La décentralisation constitue un cadre propice à un bon développement local si les responsables locaux ont souci des préoccupations de leurs concitoyens et si l'Etat fournit l'accompagnement nécessaire à la réalisation des projets et programmes », lit-on dans la résolution générale. Le PSP exhorte à la poursuite du dialogue inclusif avec toutes les parties du Nord Mali.

Sur un autre plan, le congrès recommande de revisiter le programme de développement décennal de l'éducation (PRODEC), de lutter contre la pauvreté et d'accorder une plus grande attention à la situation des personnes handicapées.

Les participants ont réaffirmé leur adhésion aux actions tendant à privilégier le dialogue et la réconciliation nationale afin d'assurer un climat serein, convivial, propice au développement de nos pays et à respecter strictement la souveraineté nationale du terrain pour empêcher la présence illite de forces sur le territoire national. Ils appellent à l'instauration d'une justice mieux rendue et saluent les efforts des Maliens de l'extérieur.

A. LAM

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

congrès

AFP

Afrique du Sud: Zuma indésirable au congrès de son allié gouvernemental

Afrique du Sud: Zuma indésirable au congrès de son allié gouvernemental

Politique

Burkina: un congrès tendu pour le parti au pouvoir

Burkina: un congrès tendu pour le parti au pouvoir

AFP

Tunisie: le syndicat UGTT en congrès pour renouveler sa direction

Tunisie: le syndicat UGTT en congrès pour renouveler sa direction

Solidarité

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

AFP

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

AFP

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants