mis à jour le

Sellal à Souk Ahras: Le cortège officiel intercepté par des mécontents

A quelques encablures du pôle universitaire de Souk Ahras, le cortège officiel du Premier ministre a été intercepté aujourd'hui par des dizaines de mécontents.  « Nous sommes victimes de hogra et d'une arrogance manifeste de la part du wali qui refuse de nous recevoir ou nous adresser la parole », a déclaré une femme toute en larmes. D'autres sont venus dénoncer les graves anomalies existantes dans des logements de construction récente attribués l'année passée. Tous scandaient des slogans hostiles aux responsables locaux et dénonçaient la politique de la porte fermée exercée à l'échelle de la wilaya. Pleurs, cris et confusion générale ont caractérisé le passage de Abdelmalek Sellal du côté du POS 9, lieu où est prévue une zone d'extension urbaine au chef-lieu de Souk Ahras. Il a fallu l'intervention de plusieurs dizaines de policiers pour disperser la foule en furie.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Sellal

Djamila Ould Khettab

Sellal : Pas d’ouverture des frontières de l’extrême sud du pays

Sellal : Pas d’ouverture des frontières de l’extrême sud du pays

Contributeur AF

Pré-campagne : Saidani est ma bouche, Sellal mes mains, Saïd ma tête… PAR Kamel DAOUD

Pré-campagne : Saidani est ma bouche, Sellal mes mains, Saïd ma tête… PAR Kamel DAOUD

Abdou Semmar

Abdelmalek Sellal : “Parole, parole, parole” !

Abdelmalek Sellal : “Parole, parole, parole” !