mis à jour le

Officiel : L’émir du Qatar va céder le pouvoir à son fils

La chaîne de télévision qatarie Al-Jazzeera a annoncé ce lundi que l’émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, a informé aujourd'hui officiellement, la famille régnante de sa décision de remettre le pouvoir à son fils, le prince héritier, cheikh Tamim ben Hamad Al Khalifa, âgé de 32 ans.

« L’émir s’est réuni avec la famille régnante et les notables et les a informés de sa décision de remettre le pouvoir au prince héritier », a précisé la chaîne Al-Jazira. Les diplomates des pays occidentaux évaluent cette décision comme une tentative de transmettre en douceur le pouvoir à une plus jeune génération.

Le Qatar rompt ainsi, avec la tradition des monarchies et des « Républiques » arabes, dont les dirigeants restent généralement, au pouvoir jusqu’à leur mort ou jusqu’à ce qu’ils soient renversés. Ayant renversé son propre père, l'émir du Qatar âgé de 62 ans, craint peut-être, d'être renversé à son tour, par son propre fils

Par ailleurs, on suppose que le départ de l’émir serait suivi par la démission de son fidèle premier ministre qui est son cousin, l'inamovible Hamad Ben Jassem, qui est aussi le chef de la diplomatie du Qatar, depuis 21 ans. Oui, tout reste en famille au Qatar et partout dans le monde Arabe.

La preuve, puisqu'encore jeune, né seulement, en 1980, cheikh Tamim, deuxième fils de l’émir et de cheikha Moza, dite banana split, sa deuxième épouse, est aussi, le commandant en chef adjoint des forces armées du Qatar et son président du comité olympique en attendant mieux et ce mieux arrive, enfin.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Qatar

AFP

Décès au Qatar d'Abassi Madani, chef historique du FIS algérien

Décès au Qatar d'Abassi Madani, chef historique du FIS algérien

AFP

Décès au Qatar d'Abassi Madani, chef historique du FIS algérien

Décès au Qatar d'Abassi Madani, chef historique du FIS algérien

AFP

Burkina: un centre anti-cancer financé par le Qatar

Burkina: un centre anti-cancer financé par le Qatar

pouvoir

AFP

Maroc: des législatives avec des élus sans grand pouvoir de décision

Maroc: des législatives avec des élus sans grand pouvoir de décision

AFP

Dirigeants arrêtés au Mali: le pouvoir sommé de s'expliquer devant la cour de la Cédéao

Dirigeants arrêtés au Mali: le pouvoir sommé de s'expliquer devant la cour de la Cédéao

AFP

Tanzanie: la défense de l'opposant Mbowe dénonce une "interférence" du pouvoir

Tanzanie: la défense de l'opposant Mbowe dénonce une "interférence" du pouvoir