mis à jour le

655 milliards de francs pour la recherche sur le VIH, la tuberculose et le paludisme - 2013-06-24 21:36:54

Le coordonnateur de la section sénégalaise du partenariat Europe-Pays en développement pour les essais cliniques (EDCTP), le professeur Alioune Dièye, a révélé lundi le lancement en 2014 d'un programme destiné à financer la recherche dans le domaine du VIH/Sida, du paludisme et de la tuberculose doté d'une enveloppe d'un milliard d'euros (environ 655 milliards de francs).

Agence de Presse Sénégalaise

Ses derniers articles: Décès de l’ancien basketteur Jacques Fowler - 2013-09-15 23:37:13  Cambérène pour l’évaluation de la décentralisation (porte-parole) - 2013-09-15 23:11:50  Le comité de pilotage des 100 ans de Cambérène installé, dimanche - 2013-09-15 23:03:53 

recherche

AFP

Naufrage de migrants au Sénégal: opérations de recherche de la marine

Naufrage de migrants au Sénégal: opérations de recherche de la marine

AFP

Le Soudan va remettre Omar el-Béchir, recherché pour "génocide" au Darfour,

Le Soudan va remettre Omar el-Béchir, recherché pour "génocide" au Darfour,

AFP

Afrique du Sud: Interpol lance un avis de recherche international contre les frères Gupta

Afrique du Sud: Interpol lance un avis de recherche international contre les frères Gupta

tuberculose

AFP

La France va augmenter de 15% sa contribution

La France va augmenter de 15% sa contribution

AFP

L'Afrique du Sud teste un antibiotique contre la tuberculose multirésistante

L'Afrique du Sud teste un antibiotique contre la tuberculose multirésistante

Santé

La tuberculose, une maladie d'origine humaine

La tuberculose, une maladie d'origine humaine

paludisme

AFP

Réduction de 70% des cas graves de paludisme grâce

Réduction de 70% des cas graves de paludisme grâce

AFP

Paludisme au Niger: distribution de plus de 4 millions de moustiquaires

Paludisme au Niger: distribution de plus de 4 millions de moustiquaires

AFP

Sierra Leone: la crainte du coronavirus favorise l'épidémie de paludisme

Sierra Leone: la crainte du coronavirus favorise l'épidémie de paludisme