mis à jour le

Mansour Sy Djamil, leader de Bess dou Niak : « La célébration du 23 juin est plus importante que l’arrivée d’Obama »

Il n'apprécie pas l'interdiction par le pouvoir des manifestations prévues à l'occasion de la célébration, hier, du 2ème anniversaire du 23 juin. Serigne Mansour Sy Djamil estime que « la célébration de la date du 23 juin, en tant qu'acte posé dans l'histoire de notre pays, est plus importante que l'arrivée d'Obama ». Le leader de « Bess du niakk » demeure persuadé que « cette date est aussi importante que 1776 (date de la révolution américaine). C'est par manque de compréhension de la portée de la valeur historique de cette date, que le pouvoir est tombé dans le piège de ne pas la célébrer, y compris avec l'arrivée d'Obama ». Mansour Sy Djamil de formuler quelques suggestions : « nous devons amener les occidentaux à respecter nos dates historiques. Jusqu'à présent, regrette-t-il, il y a des villes du Sénégal qui célèbrent le 14 juillet. Il faut qu'on arrive à ce que les dates qui ont ponctué notre histoire puissent être respectées et reconnues par tout le monde ».
Toutefois, dénonce-t-il, « certains sont en train de récupérer cet acquis historique, y compris les gens qui n'étaient même pas des acteurs (...) Je suis en phase, ajoute-t-il, avec Moustapha Diakhaté, qui plaide pour l'institutionnalisation de cette date.

REWMI.COM/MSD

leader

AFP

Maroc: le leader de la protestation dans le Rif en grève de la faim

Maroc: le leader de la protestation dans le Rif en grève de la faim

AFP

Nigeria: rare apparition publique d'un leader chiite emprisonné

Nigeria: rare apparition publique d'un leader chiite emprisonné

AFP

Nigeria: nouvelles charges contre un leader chiite emprisonné

Nigeria: nouvelles charges contre un leader chiite emprisonné

célébration

AFP

Gambie: célébration d'investiture et d'indépendance

Gambie: célébration d'investiture et d'indépendance

AFP

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

AFP

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An