mis à jour le

Transition : REAMENAGEMENT TECHNIQUE DU GOUVERNEMENT

La décision a pratiquement pris tout le monde de court. Le président de la République par intérim a procédé samedi à un  réaménagement du gouvernement. La décision a d'autant plus surpris qu'elle intervient à près d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle fixé au 28 juillet. En fait, il ne s'agit pas d'une rupture brutale dans l'exécutif puis que l'équipe gouvernementale dans son ensemble reste en place. Ce sont seulement quelques permutations qui ont opérées. Mais presque tous les ministères qualifiés généralement de « souveraineté » gardent leur titulaire : Défense, Affaires étrangères et Coopération internationale, Administration territoriale (en charge de l'organisation des élections), Sécurité intérieure, Justice, Agriculture…

Le changement d'envergure est venu du ministère de l'Economie, des Finances et du Budget précédemment dirigé par Tièna Coulibaly qui était le N° 2 du gouvernement. Celui-ci a été remplacé par Mamadou Namory Traoré auparavant ministre du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les Institutions. Et l'Economie, les Finances, et le Budget ne font plus partie du même département. Mamadou Namory Traoré va gérer l'Economie et l'Action humanitaire.

Son prédécesseur à « l'Hôtel des Finances », Tièna Coulibaly se retrouve au ministère du Commerce et l'Industrie dont l'ancien titulaire, Abdel Karim Konaté occupe désormais le poste de ministre des Finances. Exit  le ministère délégué chargé du Budget dont le patron, Marimpa Samoura se retrouve au département des Maliens de l'extérieur et de l'Intégration africaine en remplacement de Me Demba Traoré nommé au Travail, à la Fonction publique et aux Relations avec les institutions. Autre changement technique : on retrouve un ministère du Développement social, de la Solidarité et  des personnes âgées sans l'Action humanitaire qui relève désormais du ministre de l'Economie. Le département est toujours dirigé par Dr. Mamadou Sidibé.

Il ne reste plus qu'un seul ministère délégué : celui auprès du ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de l'Aménagement du territoire, chargé de la Décentralisation et de l'Aménagement du territoire qui garde son titulaire, Abdourahmane Oumar Touré. Nous vous proposons la liste complète du gouvernement réaménagé.

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Décret 2013-536/PRM du 22 juin 2013  portant nomination des membres du Gouvernement 

 

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Vu la Constitution ;

Vu le Décret 2012-708/PRM du 11 décembre 2012 portant nomination du Premier ministre ;

Sur proposition du Premier ministre, 

Décrète :

Article 1 : Sont nommés membres du Gouvernement en qualité de :

1 - Ministre de l'Economie et de l'Action humanitaire :

Mamadou Namory Traoré

2 - Ministre de la Défense et des Anciens combattants : 

 Général Yamoussa Camara

3- Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale :

Tiémam Hubert Coulibaly

4 - Ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de l'Aménagement du Territoire : 

Colonel Moussa Sinko Coulibaly

5 -  Ministre des Finances : 

Abdel Karim Konaté

6 -  Ministre du Commerce et de l'Industrie :

Tièna Coulibaly

7 -  Ministre des Mines : 

Dr Amadou Baba Sy

8 - Ministre de l'Education, de l'Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales : 

Bocar Moussa Diarra

 9 - Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique :

Pr Messa Ould Mohamed Lahbib

10 -  Ministre du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les Institutions : 

Me Demba Traoré

11 - Ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection civile : 

Général Tiefing Konaté

12 -  Ministre de l'Agriculture :

Baba Berthé

13 - Ministre de la Justice, Garde des Sceaux :

Malick Coulibaly

14 - Ministre de l'Equipement et des Transports : 

Colonel Abdoulaye Koumaré

15 - Ministre de la Santé : 

Soumana Makadji

16. Ministre de l'Artisanat et du Tourisme :

Yéhia Ag Mohamed Ali

17 - Ministre du Logement, de l'Urbanisme et des Affaires foncières : 

David Sagara

18 - Ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle :

Dr Diallo Dédia Mahamane Kattra

19 - Ministre de la Poste et des Nouvelles technologies : 

Bréhima Tolo

20 - Ministre de la Famille, de la Promotion de la Femme et de l'Enfant : 

Mme Alwata Ichata Sahi

21 -  Ministre de l'Energie et de l'Eau : 

Makan Aliou Tounkara

22 -Ministre de l'Environnement et de l'Assainissement : 

Ousmane Ag Rhissa

23 -  Ministre de la Jeunesse et des Sports : 

Hamèye Founè Mahalmadane

24 -  Ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées :

Dr Mamadou Sidibé

25 - Ministre de l'Elevage et de la Pêche : 

Mme Diané Mariam Koné

26- Ministre des Affaires religieuses et du Culte : 

Dr Yacouba Traoré

27 - Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement : 

Manga Dembelé

28 - Ministre de la Culture : 

Bruno Maïga

29 -  Ministre des Maliens de l'extérieur et de l'Intégration africaine : 

Marimpa Samoura

30 - Ministre délégué auprès du ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de l'Aménagement du territoire, chargé de la Décentralisation et de l'Aménagement du territoire : 

Abdourahmane Oumar Touré

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

transition

AFP

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

gouvernement

AFP

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

AFP

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations