mis à jour le

Début de réception des dossiers

Comme l'avait annoncé le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune, l'opération de réception des dossiers pour l'acquisition d'un logement dans le cadre de cette nouvelle formule a été entamée hier. La réception des dossiers des souscripteurs à ces programmes se fera dans les directions de l'ENPI ou de l'AADL des wilayas concernées ou au sein des directions de wilaya de l'habitat et de l'urbanisme, en cas d'absence de ces autres organismes. Cette nouvelle formule a ainsi été pensée afin d'être destinée à la «classe moyenne», qui ne peut prétendre à un logement dans le cadre social ou dans celui de la location-vente, type AADL. Car les postulants devront, tout de même, justifier de revenus compris entre 6 et 12 fois le SNMG. Ces souscripteurs, conjoints inclus, ne devront avoir bénéficié d'aucune aide financière de l'Etat pour l'acquisition ou la construction d'un logement. De même, afin de bénéficier de cette formule, il est impératif de ne pas posséder une quelconque propriété, appartement ou maison, lot de terrain à bâtir ou autre bien à usage d'habitation, et ce, à l'exception de logement type F1. Toutefois, et selon le décret publié au Journal officiel, les souscripteurs bénéficieront d'un prêt avec une bonification de taux d'intérêt. Et si ce programme LPP, formule exclusivement commerciale, est entièrement financé par concours bancaire, c'est le Crédit populaire d'Algérie (CPA) qui sera le partenaire «privilégié» de ces opérations. Ce ne sera donc plus le client qui devra trouver un établissement bancaire, mais le CPA qui mobilisera les banques publiques pour financer le programme global, le bénéficiaire ne payant son logement qu'à la fin du projet. Cette année, ce sont 70 000 logements promotionnels publics qui seront mis en chantier par l'ENPI, et ce, sur les quelque 151 850 LPP inscrits dans le cadre du plan quinquennal, dont 50 000 prévus à Alger. La moitié de ces logements LPP seront des F4 d'une superficie de 100 m², tandis qu'il y aura un quart de F5 d'une superficie de 120 m². Le reste étant des appartements F3 de 75 m². Les cités de logements LPP seront dotées d'équipements de proximité, de locaux de services et de commerce, d'espaces verts ainsi que d'aires de jeux et de loisirs.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien