mis à jour le

Manifestation en faveur du Mariage pour tus, paris, janvier 2013 / Reuters
Manifestation en faveur du Mariage pour tus, paris, janvier 2013 / Reuters

Ils n'avaient pas dit que le Mariage pour tous serait interdit aux Maghrébins

Une circulaire du ministère de la Justice interdit aux ressortissants homosexuels de trois pays maghrébins de se marier en France.

C’est, peut-être, l’une des premières déceptions du Mariage pour tous. La loi votée le 23 avril 2013 ouvre le mariage à toutes personnes de même sexe en France, mais pas vraiment.

En effet, révèle le site Street Press, une circulaire du ministère français de la Justice, en date du 29 mai, interdit aux maires de célébrer des mariages entre homosexuels français et des homosexuels ressortissants de onze pays, parmi lesquels le Maroc, la Tunisie et l’Algérie (lire la circulaire en PDF).

Le site StreePress, qui détaille cette circulaire, explique que cela est dû à des accords bilatéraux entre la France et ces pays. Des accords qui stipulent que que la loi relative au mariage applicable entre un Français et un Algérien, un Tunisien ou un Marocain est celle du pays d’origine du ressortissant étranger. Sauf que, pour l’heure, la révision de ces accords n’est pas envisagée.

«Ce n’est pas à nous de leur dicter la conduite à avoir», a souligné à StreetPress le ministère français des Affaires étrangères, en charge de ces accords.

Bien évidemment, cela a provoqué une bronca dans les associations de défense des LGBT, qui dénoncent toutes une «nouvelle discrimination». L’Ardhis (Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles à l’immigration et au séjour) a même parlé d’une sorte de deux poids deux mesures.

Le droit algérien, par exemple, rappelle Street Press, interdit le mariage d’une musulmane avec un homme d’une autre religion. A moins qu’il n’ y ait conversion. Or, explique l’Ardhis, il n’ y a pas toujours conversion, et ça ne choque personne.

Les associations de défense des homosexuels et l’Ardhis rencontrent des responsables du ministère des Affaires étrangères, en juillet pour évoquer ces questions, rappelle Street Press. Autant dire que le débat sur le Mariage pour tous n’est pas clos.

Lu sur Street Press

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Il est de plus en plus facile de voyager sans visa en Afrique  Au Kenya, des élèves bloquent les rues avec leurs bureaux et leurs chaises  Ebola est réapparu au Congo où le virus a causé la mort d'au moins une personne 

Mariage pour tous

Mariage pour tous

Dominique et Mohamed ne pourront pas se marier, si ça se trouve

Dominique et Mohamed ne pourront pas se marier, si ça se trouve

Jurisprudence

Ça y est! Maintenant, le Mariage pour tous est vraiment pour tous

Ça y est! Maintenant, le Mariage pour tous est vraiment pour tous

Homophobie

N' y allez pas si vous êtes gay

N' y allez pas si vous êtes gay

Afrique

AFP

En Afrique du Sud, les soldats oubliés de l'apartheid

En Afrique du Sud, les soldats oubliés de l'apartheid

AFP

Afrique du Sud: manifestation contre les violences faites aux femmes

Afrique du Sud: manifestation contre les violences faites aux femmes

AFP

Afrique du Sud: bataille juridique autour de l'avenir du président Zuma

Afrique du Sud: bataille juridique autour de l'avenir du président Zuma

Pink Afrique

Homophobie

Le Congo-Kinshasa sur les pas de l'Ouganda

Le Congo-Kinshasa sur les pas de l'Ouganda

AFP

Orange retire sa pub du journal ougandais Red Pepper

Orange retire sa pub du journal ougandais Red Pepper

Tribune

Tout faire pour stopper la loi anti-gays en Ouganda

Tout faire pour stopper la loi anti-gays en Ouganda