mis à jour le

Nelson Mandela dans un état critique

L’ancien président sud- africain Nelson Mandela et grand leader de la lutte contre l’apartheid est dans un état critique, a annoncé dimanche 23 juin la présidence sud-africaine.
Le président sud-africain Jacob Zuma a rendu visite à M. Mandela, hospitalisé depuis deux semaines à Pretoria, et les médecins l’a informé que l’état de l’ex-chef d’Etat était devenu critique au cours des 24 heures, selon le porte-parole de la présidence Mac Maharaj.

« Les médecins font tout leur possible pour améliorer sa condition », a dit M. Zuma, invitant les Sud-Africains et le monde à prier pour M. Mandela.

M. Mandela, âgé de 94 ans, a été admis à l’hôpital le 8 juin pour infection pulmonaire. Il avait été hospitalisé en décembre 2012 et en mars dernier.

M. Mandela a souffert de la tuberculose quand il a été incarcéré pendant 27 ans, avant la fin de l’apartheid en 1994.

Mandela

AFP

Obama prononcera le discours de la Fondation Mandela en juillet

Obama prononcera le discours de la Fondation Mandela en juillet

AFP

Afrique du Sud: la dépouille de Winnie Mandela ramenée

Afrique du Sud: la dépouille de Winnie Mandela ramenée

AFP

L'Afrique du Sud célèbre

L'Afrique du Sud célèbre

Etat

AFP

Victime des attaques islamistes, le nord du Mozambique en état de siège

Victime des attaques islamistes, le nord du Mozambique en état de siège

AFP

La Guinée équatoriale, un Etat pétrolier, une population pauvre

La Guinée équatoriale, un Etat pétrolier, une population pauvre

AFP

Un Etat du Nigeria crée le "ministère du bonheur"

Un Etat du Nigeria crée le "ministère du bonheur"

critique

AFP

Malawi: le vice-président critique son régime et quitte le parti au pouvoir

Malawi: le vice-président critique son régime et quitte le parti au pouvoir

AFP

Mozambique: le gouvernement critiqué après l'agression d'un journaliste en vue

Mozambique: le gouvernement critiqué après l'agression d'un journaliste en vue

AFP

Troubles en Tunisie: le président Essebsi critique la presse étrangère

Troubles en Tunisie: le président Essebsi critique la presse étrangère