mis à jour le

SICABAT, fallait y penser

Lancé il y a neuf ans, le Sicabat, le salon consacré au bâtiment et à la construction, compte aujourd'hui parmi les manifestations qui s'imposent par leur pertinence et par la réussite d'un certain modèle d'organisation. En témoigne cette neuvième édition tenue du 21 au 23 juin 2013 sur le site du SIAO et qui aura rassemblé un nombre important d'acteurs.

Il a sans doute de quoi sans être heureux, Yvon Bassolé, le promoteur du Sicabat.

Et pour cause la manifestation lancée par ses soins il y a bientôt une décennie, a gagné en maturité. Mais aussi et surtout en renommée. Au point de devenir aujourd'hui, et de par la volonté de ses initiateurs, un événement d'envergure internationale.

En cela l'on peut affirmer que l'environnement socio économique n'y est pas étranger.

L'habitat, un secteur stratégique

Des données relevées auprès de centres spécialisés montrent clairement que la question de l'habitat occupe de nos jours, une place de choix dans les préoccupations des citoyens au plan international, mais également au niveau du Burkina.

Face à l'accroissement des besoins, une nécessaire adaptation s'impose donc de la part des pouvoirs publics. Mais aussi et surtout de la part d'autres acteurs du privé à travers diverses formes.

De l'intérêt du SICABAT

Comme le reconnaît le Premier ministre Luc Adolphe Tiao, la pertinence et le bien-fondé du Sicabat s'imposent. D'où l'engouement constaté auprès de nombreux acteurs.

Qu'il s'agisse des promoteurs immobiliers, des centres de facilitation des procédures en matière de construction ou encore des universités et centres de formation, tous ont montré un réel intérêt dont s'est réjouit le chef du gouvernement.

En profitant de la tinée dominicale du 23 juin 2013 pour saluer et encourager les mérites des promoteurs, LAT a fait la promesse que le gouvernement accorderait un soin particulier dans l'accompagnement de ce secteur.

Juvénal Somé

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes