mis à jour le

Marche de l'opposition politique : L'UPC donne des consignes à ses militants de l'arrondissement 12 de Ouagadougou

L'Union pour le progrès et le changement (UPC) a réuni ses militants de l'arrondissement 12 dans l'enceinte du terrain Asfa Yennenga le 23 juin 2013. Objectif, susciter la grande mobilisation pour la marche-meeting du 29 juin prochain, à l'effet de « dire non au Sénat ».

Depuis un certain temps, l'opposition politique se fait sentir dans la préparation d'une marche suivie d'un meeting le 29 juin 2013. C'est dans ce contexte que les militants UPC de l'arrondissement 12 de Ouagadougou ont été invités dans le cadre d'une assemblée générale, à sortir massivement le jour-J, pour faire bouger les lignes.

Informer les militants

L'occasion a été belle pour le député Aminata Wandaogo, coordonnatrice du Comité d'organisation de ladite marche-meeting au niveau de l'arrondissement 12, de situer les militants de son parti sur l'urgence et la nécessité de la marche projetée. Pour elle, en effet, le Sénat est à combattre à tout prix car il ne sera pas utile aux Burkinabè.

Relativement à l'encadrement sécuritaire de la marche, le député Wandaogo annonce qu'il sera l'½uvre de tous les partis politiques engagés dans cette bataille contre le Sénat. Et de préciser, « au niveau du CFOP (Chef de file de l'opposition politique), nous sommes en train de réfléchir au dispositif de sécurité ».

Sensibilisation et modalités pratiques

Au même moment, la sensibilisation continue pour une marche réussie. « Nous sommes en train de travailler à sensibiliser davantage les marcheurs afin que nous marchions dans le calme et que tout se passe bien », a-t-elle confié.

Quant aux mécanismes de regroupement le jour de la marche, il ressort que le CFOP a mis à la disposition de l'organisation, plus d'une douzaine de cars. Et à l'arrondissement 12, « nous nous attendons à avoir un de ces cars pour transporter les militants qui ne seraient pas en mesure de se déplacer par leur propre moyen », a laissé entendre le député Wandaogo.

Le point de ralliement du secteur 12, c'est devant le terrain de l'Asfa Yennenga « dès 6h parce qu'on doit être à la place de la Nation à 8h pour commencer la marche », a-t-elle précisé.

Après tout, « la réflexion va continuer au sein du CFOP pour contrecarrer ce Sénat et amener le gouvernement à mettre fin à la vie chère et à la mal gouvernance que nous vivons dans notre pays », a lancé Mme Wandaogo.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

marche

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

AFP

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

politique

AFP

Côte d'Ivoire: turbulence sécuritaire ou instabilité politique croissante

Côte d'Ivoire: turbulence sécuritaire ou instabilité politique croissante

AFP

Le Togo, une exception

Le Togo, une exception

AFP

Au Lesotho, les liaisons dangereuses entre l'armée et le politique

Au Lesotho, les liaisons dangereuses entre l'armée et le politique

militants

AFP

Appel de militants des droits humains

Appel de militants des droits humains

AFP

Le navire de militants anti-migrants bloqué au large de la Tunisie

Le navire de militants anti-migrants bloqué au large de la Tunisie

AFP

RDC: une ONG exige la libération de 2 militants

RDC: une ONG exige la libération de 2 militants