mis à jour le

Brésil – Uruguay et Espagne – Italie: deux affiches qui promettent

Les demi-finales de la Coupe de la Confédération s’annoncent royales: Brésil – Uruguay et Espagne – Italie. Les vainqueurs de ces « derbies » s’affronteront dimanche en finale au Maracana.

 

 

Vingt-quatre heures après le Brésil, victorieux 4-2 de l’Italie, l’Espagne a assuré la première place de son groupe. A Fortaleza, les Champions du monde ont cueilli leur troisième victoire dans ce tournoi en s’imposant 3-0 devant le Nigeria. Les Espagnols ont trouvé l’ouverture à la 3e minute de jeu déjà par Jordi Alba, servi par un Iniesta toujours aussi maître de son sujet.

 

 

On ne peut pas dire autant des défenseurs qui furent souvent gênés par la vitesse et la puissances des Nigérians. Seulement, les Champions d’Afrique ont manqué de discernement dans le dernier geste à l’image de l’ex-Xamaxien Brown. Ils sont aussi tombés sur un Valdes des grands soirs. Troisième gardien aligné dans cette compétition par Vicente Del Bosque, le portier du FC Barcelone a confirmé l’excellence de sa forme. Il semble avoir une longueur d’avance sur ses deux rivaux Casillas et Reina. Valdes a opposé son véto pendant une heure avant que Torres ne délivre les siens. Quelque secondes après son entrée en jeu pour un Soldado décevant, l’attaquant de Chelsea témoignait d’un froid réalisme pour doubler la mise de la tête sur un centre de Pedro à la 62e. Malgré toutes les tourmentes qu’il a pu traverser ces derniers mois, « el nino » demeure bien l’attaquant no 1 de la Roja. Enfin à la 88e, Alba pouvait inscrire un doublé en allant seul battre Enyeama abandonné par ses coéquipiers qui avaient tiré le rideau depuis bien longtemps.

 

 

Dans l’autre rencontre de la soirée, l’Uruguay s’est imposée tout tranquillement 8-0 devant Tahiti à Recife. Pratiquement qualifiés au coup d’envoi, les Champions d’Amérique du Sud avaient laissé leurs trois stars sur le banc au coup d’envoi, Forlan, Cavani et Suarez. Trois hommes qui rêvent de frapper un grand coup mercredi à Belo Horizonte pour priver le monde entier de cette finale de rêve Brésil – Espagne qu’il attend.

(Sport Information / 23.06.2013 22h55)

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Brésil

AFP

JO-2016/Basket: le Brésil élimine le Nigeria et doit attendre

JO-2016/Basket: le Brésil élimine le Nigeria et doit attendre

AFP

Corruption: les pays émergents, Brésil en tête, inquiètent Transparency International

Corruption: les pays émergents, Brésil en tête, inquiètent Transparency International

Slate.fr

Trois siècles de traite négrière résumés en deux minutes

Trois siècles de traite négrière résumés en deux minutes

Espagne

AFP

Libye: première visite des ambassadeurs de France, GB et Espagne depuis 2014

Libye: première visite des ambassadeurs de France, GB et Espagne depuis 2014

AFP

Un Sénégalais arrivé en pirogue en Espagne touche le gros lot pour Noël

Un Sénégalais arrivé en pirogue en Espagne touche le gros lot pour Noël

AFP

Dix recruteurs présumés de l'EI arrêtés en Espagne et au Maroc

Dix recruteurs présumés de l'EI arrêtés en Espagne et au Maroc

affiches

AFP

Le Nigeria publie des affiches de cent membres les plus recherchés de Boko Haram

Le Nigeria publie des affiches de cent membres les plus recherchés de Boko Haram

AFP

Au Ghana, les affiches de films hollywoodiens deviennent des collectors

Au Ghana, les affiches de films hollywoodiens deviennent des collectors

Steven LAVON

CAF Ligue des champions: Les affiches des demi-finales

CAF Ligue des champions: Les affiches des demi-finales