mis à jour le

Dans un sit in à Tlemcen : « Basta M. Le Wali ! »

Les forces de l'ordre ont arrêté 6 personnes et ont empêché les journalistes de prendre des photos.   Plus de 300 personnes ont observé, dimanche, un sit in face au siège de la wilaya,  pour interpeller le wali sur les hallabas (trafiquants de carburant) qui dictent leurs lois dans la wilaya de Tlemcen.   « Basta M. le wali » « Les hallabas dehors »  « On en a marre des trafiquants » sont les slogans scandés devant un cordon de sécurité qui veillait au grain.   Les manifestants pacifiques exigeaient une solution rapide et efficace à ce fléau qui leur rend la vie dure « C'est quoi ce pays où les trafiquants, agissant en toute impunité, envahissent les stations service et les vident jusqu'à la dernière goutte pour aller approvisionner le Maroc ? En revanche, nous, citoyens honnêtes, on se fait rabrouer après plusieurs heures de chaîne, souvent avec des insultes. Des pères de famille ont été tabassés par des hallabas. Nous sommes paralysés et aucun responsable, aucun élu ne lève le petit doigt. Tout le monde est de mèche avec tout le monde.  Le pouvoir à Tlemcen est en vacance »   Plusieurs associations se sont jointes au rassemblement, comme la coordination défendant le programme du président de la république  dont le premier responsable, M. Kamel Bounaga a déclaré à haute voix « Nous demandons le départ de tous les responsables et à leur tête le chef de l'exécutif. On en a marre de cette hogra, de cette déliquescence.   Face au siège de la wilaya, des représentants des organes de la presse nationale et des manifestants ont été empêchés de prendre des photos et d'enregistrer des vidéos.   Nous avons appris que 6 personnes ont été arrêtées sur les lieux par les services de sécurité. Tandis qu'au quartier Imama, un père de famille, qui était à cours de carburant, est allé se débrouiller auprès d'un ami  un jerrican d'essence pour son véhicule. Une cigarette allumée a fait exploser le bidon et l'a fait passer de vie à trépas.   Au même moment, les bus reliant Sebdou à Tlemcen, observaient un arrêt de travail de deux heures.   La ligue algérienne de défense des droits de l'homme (Laddh) a publié dimanche un communiqué où elle s'inquiète de l'ampleur qu'a pris ce trafic et dénonce « la politique prônée par l'administration et qui consiste à guérir le mal par le mal. Une politique qui a poussé les citoyens à sortir dans la rue et être accueillis par les forces de l'ordre. Nous demandons la libération des toutes les personnes arrêtées et exhortons l'administration à trouver en urgence une solution au problème du carburant... »                                                                                     

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Tlemcen

Djamila Ould Khettab

13 travailleurs clandestins venus du Maroc arrêtés

13 travailleurs clandestins venus du Maroc arrêtés

La rédaction

Tlemcen : un narcotrafiquant tué et des tonnes de drogues saisies

Tlemcen : un narcotrafiquant tué et des tonnes de drogues saisies

Larbi Amine - Lemag

Tlemcen : Découverte de 3 cadavres d’algériens décapités

Tlemcen : Découverte de 3 cadavres d’algériens décapités