mis à jour le

Sahel : Aqmi détient 8 otages européens

Huit otages européens, cinq Français, un Suédois, un Néerlandais et un Britannique ayant aussi la nationalité sud-africaine, sont toujours détenus au Sahel par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a affirmé qu’ils étaient « en vie ». Aqmi a également indiqué dans un communiqué publié samedi qu’il allait diffuser « prochainement une nouvelle vidéo » des huit otages.
Le président français François Hollande a affirmé dimanche qu’il avait « toute raison de penser » que les otages français détenus par Al-Qaïda étaient « vivants », en ajoutant que Paris était « toujours à la recherche de contacts » pour les faire libérer.
Quatre Français — Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret — ont été enlevés le 16 septembre 2010, à Arlit, site d’extraction d’uranium dans le nord du Niger, par Aqmi qui a revendiqué le rapt quelques jours plus tard. Françoise Larribe, l’épouse de Daniel, avait été capturée en même temps que lui mais avait été libérée en février 2011 ainsi qu’un Togolais et un Malgache. Les sept personnes étaient collaborateurs du groupe nucléaire public Areva et de son sous-traitant Satom.
Samedi, 1.000 jours après leur enlèvement, les proches des quatre détenus français se sont rassemblés dans plusieurs villes de France. Un Français, Serge Lazarevic, enlevé dans la nuit du 24 novembre 2011 à Hombori (nord-est du Mali), reste également détenu par Aqmi. Serge Lazarevic et un autre Français, Philippe Verdon, en voyages d’affaires selon leurs proches, ont été enlevés dans leur hôtel. Le 9 décembre, Aqmi a fait publier deux photos des deux Français, venant en appui d’un communiqué revendiquant l’enlèvement.
Le 19 mars 2013, Aqmi a annoncé que Philippe Verdon avait été assassiné. A la mi-mai, le président Hollande a évoqué les otages d’Hombori, « dont l’un, M. Verdon, est revendiqué comme mort par ses ravisseurs sans que nous en ayons la preuve ». Trois Européens, un Suédois, un Néerlandais et un Britannique ayant aussi la nationalité sud-africaine, ont été enlevés le 25 novembre 2011 à Tombouctou, dans le nord du Mali. Un quatrième –un Allemand– a été tué en tentant de résister à son enlèvement. Celui-ci est également revendiqué les 8 et 9 décembre par Aqmi qui fait publier deux photos des trois Européens.
Le 21 août 2012, les trois Occidentaux sont apparus dans une vidéo diffusée par la chaîne du Qatar Al-Jazeera qui les présente comme étant Stephen Malcolm, un Britannique et Sud-africain, Johan Gustafson, un Suédois, et Sjaak Rijke, un Néerlandais.
AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

sahel

AFP

L'armée française a tué ou capturé 150 "terroristes" en 2016 au Sahel

L'armée française a tué ou capturé 150 "terroristes" en 2016 au Sahel

Zone de guerre

L'Afrique de l'Ouest sera encore sous la menace djihadiste en 2017

L'Afrique de l'Ouest sera encore sous la menace djihadiste en 2017

AFP

Les problèmes du Sahel et ceux de l'Europe sont liés, assurent Paris et Berlin

Les problèmes du Sahel et ceux de l'Europe sont liés, assurent Paris et Berlin

Aqmi

Terrorisme

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

AFP

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Terrorisme

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel

otages

AFP

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

AFP

Retour en Italie des deux ex otages de l'EI en Libye

Retour en Italie des deux ex otages de l'EI en Libye

AFP

Deux Italiens otages de l'EI en Libye libérés

Deux Italiens otages de l'EI en Libye libérés