mis à jour le

Plusieurs personnes rackettées

Hier, samedi, vers 4 heures du matin, un groupe composé d'une quinzaine d'individus armés dont certains étaient encagoulés a dressé un faux barrage à cinq kilomètres après la sortie du chef-lieu d'Aït Yahia Moussa

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes