mis à jour le

Les otages français sont toujours en vie affirme Aqmi

Les cinq otages français détenus par Al Qaida au Maghreb islamique dans le Sahel sont en vie, a affirmé l'organisation terroriste. « Nous tenons à assurer la famille et les proches des otages de la sécurité de leurs enfants », a indiqué Aqmi dans un communiqué posté sur le compte [email protected]_Media, une agence de presse qui lui est proche. Toutefois, le groupe prévient que les otages seront tués en cas de nouvelle intervention militaire française en Afrique du Nord, mais il affirme rester ouvert à la négociation.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

otages

AFP

Retour en Italie des deux ex otages de l'EI en Libye

Retour en Italie des deux ex otages de l'EI en Libye

AFP

Deux Italiens otages de l'EI en Libye libérés

Deux Italiens otages de l'EI en Libye libérés

AFP

Mali: des otages du commando de Sévaré libérés, dont "cinq étrangers"

Mali: des otages du commando de Sévaré libérés, dont "cinq étrangers"

français

AFP

Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français

Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français

AFP

Mali: décès d'un militaire français blessé vendredi

Mali: décès d'un militaire français blessé vendredi

AFP

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

Aqmi

Terrorisme

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

AFP

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Terrorisme

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel