mis à jour le

Caisse de Compensation : Le silence de Boulif

Le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif “n’a à aucun moment fait de déclaration au sujet d’une éventuelle diminution des subventions de certains produits”, indique vendredi un communiqué du ministère, ajoutant que “la réduction des subventions n’a jamais été évoquée”.

Le communiqué, publié en réaction aux “données erronées” contenues dans une information diffusée en langues anglaise et française par le site de l’agence de presse “Reuters”, selon laquelle “le Maroc va procéder à la diminution des subventions de certains produits”, souligne que le ministre n’a jamais déclaré que “l’ajustement automatique des prix interviendrait avant le mois de Ramadan”.

M. Boulif, poursuit la même source, “a affirmé, à maintes reprises, qu’aucune décision n’a été encore prise quant à la date du début de l’indexation”.

Le journaliste, auteur de cette information, “n’a pas saisi la signification de l’indexation qu’il a traduite par “ajustement automatique des prix”, tout comme il a impliqué dans ce sujet, pour des desseins inavoués, le Fonds monétaire international et fait mention du mois de Ramadan”.

(MAP)

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”