mis à jour le

Afrique du Sud: Mandela dans un état "sérieux" mais "stable"

Nelson Mandela, qui entame sa troisième semaine d'hospitalisation à Pretoria pour une infection pulmonaire, est toujours dans un état "sérieux" mais "stable", a annoncé samedi la présidence.

L'ancien président sud-africain "demeure dans un état sérieux mais stable à l'hôpital", a affirmé Mac Maharaj, porte-parole du président Jacob Zuma.

Nelson Mandela, âgé de bientôt 95 ans, était devenu en 1994 le premier président noir d'Afrique du Sud, après avoir passé 27 ans en prison sous le régime d'apartheid. 

Il est hospitalisé depuis le 8 juin pour une infection pulmonaire dans un hôpital de Pretoria.

Le porte-parole de la présidence s'est refusé à commenter un reportage diffusé par la chaîne de télévision américaine CBS selon lequel Mandela "ne réagit plus" et "n'a pas ouvert les yeux depuis des jours".

"Les seuls informations autorisées sur l'état de santé de Madiba (Mandela) viendront de la présidence, sur la base des rapports des médecins", a simplement déclaré M. Maharaj.

Selon CBS, l'ambulance qui transportait de toute urgence Nelson Mandela à l'hôpital le 8 juin était tombée en panne et une autre avait dû être appelée. Sa santé n'a pas été compromise par cet incident, a assuré la présidence.

L'ambulance qui transportait l'icône mondiale de la lutte anti-apartheid a connu un problème de moteur, durant le trajet entre sa maison de Johannesburg et une clinique de Pretoria. Elle est restée bloquée près de 40 minutes, en attendant un véhicule de remplacement, selon CBS.

La seconde ambulance dépêchée sur les lieux était "complétement équipée, avec des spécialistes et des infirmières pour les soins intensifs", a souligné M. Maharaj. "Toutes les mesures ont été prises pour que la prise en charge médicale de l'ancien président ne soient pas menacée par cet incident imprévisible", a-t-il expliqué.

Mandela continue à recevoir des visites de sa famille. Lundi, sa fille Zenani Mosizwe Dlamini avait livré des informations plutôt rassurantes, affirmant qu'il allait "très bien".

"Je ne pense pas que quiconque devrait entretenir cette idée fausse qui voudrait que Nelson Mandela va mourir demain. Il ne va pas mourir", avait déclaré de  son côté jeudi soir son successeur, l'ex-président Thabo Mbeki.

AFP

Ses derniers articles: Algérie: un ministre limogé trois jours après son nomination  La guerre du Biafra: une page douloureuse de l'histoire du Nigeria  Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir 

Afrique

AFP

En Afrique du Sud, quand la mine ferme...

En Afrique du Sud, quand la mine ferme...

AFP

En Afrique du Sud, les soldats oubliés de l'apartheid

En Afrique du Sud, les soldats oubliés de l'apartheid

AFP

Afrique du Sud: manifestation contre les violences faites aux femmes

Afrique du Sud: manifestation contre les violences faites aux femmes

Mandela

AFP

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

AFP

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

AFP

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Etat

AFP

Gambie: état d'urgence

Gambie: état d'urgence

AFP

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé