mis à jour le

Quand « Dieu » est au service de l’arnaque

Adel Dridi, le Madoff tunisien, l’auteur de l’arnaque du siècle en Tunisie, a réussi son coup parce qu’il a su exploiter trois caractères fondamentaux de notre société: la naïveté, la cupidité et l’aveuglement face à tout ce qui semble se rapporter à la religion.

En effet, cet escroc a toujours tenu un discours truffé de versets et de hadith, si bien qu’on a pensé « qu’il craignait Dieu » et qu’on pouvait lui faire confiance sans se poser de questions.

Le mouvement islamiste Ennahdha , aujourdh’hui au pouvoir provisoire , a aussi profité de ces mêmes caractères fondamentaux et des nahdhaouis aussi, on a pensé qu’ils craignaient Dieu et c’est aussi Ennahdha qui a réussi un véritable casse institutionnel et a ruiné la Tunisie.

Une pensée à tous ces miséreux qui se sont endettés en poursuivant le mirage du gain facile.

Espérons que c’en est fini de ces sociétés illégales qui misent sur la crédulité du citoyen pour lui extorquer son argent.
Espérons aussi qu’ils ont au moins retenu la leçon et qu’ils ne se feront plus piéger par les « Tojjar Eddine » de tout bord.

Ecoutez et regardez

Cerise sur le gâteau . La LPR , milice des islamistes d’Ennahdha , fait la promotion de l’arnaque ( toujours au nom de « Dieu » , le pauvre Dieu !!!

Ksibi Absattar

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes