mis à jour le

La bande dessinée africaine subsiste dans l'inconnu

Mal exploitée ; même à cinquante ans, la bande dessinée africaine poursuit son combat pour décrocher sa notoriété. « Gasy bulle » l'étale ainsi sur les murs de l'Institut français de Madagascar. « Gasy bulle » est en train de s'affirmer en tant qu'événement didactique au sein des centres culturels de la capitale ; trois semaines durant depuis le 3 juin, « Gasy bulle » affiche les diversités de la bande dessinée. L'histoire de la bande dessinée africaine a connu des embûches. L'espoir de la venue de jours (...) - Culturel