mis à jour le

Projet de loi pour une présidence collégiale de 34 membres - Adopté au Congrès de Transition

Le projet de loi présenté par le gouvernement relatif à la vacance de poste de président de la Transition au cas où il se présente à l'élection présidentielle est passé et adopté par le Congrès de Transition (CT). Il sera transmis dans les heures qui viennent au Conseil supérieur de Transition avant que la Haute cour constitutionnelle n'examine sa constitutionnalité. Ce projet de loi transfert le pouvoir de chef d'Etat à une direction collégiale composée de tous les membres du gouvernement et précise (...) - Politique

Madagascar Tribune

Ses derniers articles: Sehatra Fanaraha-maso ny Fiainam-pirenena - Les élections de 2013 : une opportunité  Éducation nationale - 4 2O5 000 écoliers auront chacun leur kits scolaire avant la rentrée  Education citoyenne pour les élections - Le KMF-CNOE demeure confiant 

projet

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté

AFP

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

AFP

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

loi

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

AFP

Corruption: le Parlement tunisien adopte une loi controversée

Corruption: le Parlement tunisien adopte une loi controversée

présidence

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara crée la surprise en déclinant la présidence de son parti

Côte d'Ivoire: Ouattara crée la surprise en déclinant la présidence de son parti

AFP

Afrique du Sud: les temps forts de la présidence Zuma

Afrique du Sud: les temps forts de la présidence Zuma

Politique

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada