mis à jour le

Conférence de presse du RPOH : « La journée du 29 n'est qu'un début » dixit Moussa Zerbo de l'UPC

« Regroupement à la place Tiéfo Amoro à 8 heures, marche sur les artères du boulevard de la nation, remise de deux déclarations aux représentants du gouvernement et retour au point de départ pour un grand meeting », c'est le programme concocté par le Rassemblement des partis politiques de l'opposition de la province du Houet (RPOH) pour la journée de manifestation du 29 juin 2013.

La coordination provinciale du Houet pour l'organisation de la journée de protestation du 29 juin s'active. Le temps d'une conférence de presse jeudi 20 juin 2013, les organisateurs de cette journée issue majoritairement du RPOH ont rencontré les hommes de médias.

Face aux journalistes, les 5 coordonnateurs ont donné des raisons de la manifestation du 29 juin aussi bien au niveau national que provincial. Comme on pouvait s'y attendre, le RPOH, un regroupement d'une vingtaine de partis politiques de l'opposition et les coordonnateurs de la manifestation du 29 juin sont contre la création et la mise en place du sénat.

Sans revenir sur le dessein inavoué (modification de l'article 37 de la constitution) de la deuxième chambre du parlement burkinabè, Odette Sanou du PAREN, Aristide Ouedraogo du Faso Autrement, Moussa Zerbo de l'UPC... ont dressé le tableau sombre des problèmes auxquels le gouvernement devrait s'attaquer au lieu de s'obstiner à créer un sénat budgétivore et désavoué par la majorité des burkinabè selon Afrobaromètre.

Les problèmes du Burkina et de Bobo-Dioulasso

« Ça fait mal de voir que des gens viennent mourir dans les hôpitaux à cause du manque de matériel. Et il va falloir sauver le système sanitaire du Burkina. », Propos de Moussa Zerbo pour illustrer les difficultés de notre système sanitaire. Malades et incapables de se soigner, les burkinabè seraient également victimes de la politique éducative de leurs dirigeants selon le RPOH. Ainsi, les problèmes actuels de l'éducation au niveau primaire, secondaire et universitaire résulteraient d'une volonté affichée de l'Etat burkinabè de maintenir la population dans l'ignorance. Conscient du fait qu'un peuple éduqué est plus difficile à gouverner qu'un peuple analphabète l'Etat s'abstiendrait d'investir dans ce secteur. Et pire, il s'apprête à supprimer le Certificat d'étude primaire pour des raisons de coût. Pour le gouvernement, à 13 milliards/an, le CEPE est hors de portée du Burkina.

Au même titre que la santé et l'éducation, l'or du Burkina souffrirait de la mauvaise gouvernance. Car pour les coordonnateurs du RPOH, l'or ne profite pas aux burkinabè. Et ce ne sont pas les bobolais qui en diront le contraire. Eux qui, selon le RPOH assistent à la disparition de la zone industrielle. La faiblesse des salaires, l'augmentation récente des prix du riz, du gaz, de l'huile sont également des préoccupations auxquelles le gouvernement du Burkina devrait s'attaquer. Pour le RPOH, il est donc temps de combattre le gouvernement burkinabè et « La journée du 29 n'est qu'un début de ce combat » selon Moussa Zerbo.

La journée du 29 à Bobo-Dioulasso

Pour la journée du 29, le rassemblement des partis de l'opposition du Houet espère « avoir tous les bobolais avec lui ». L'objectif étant affiché, le RPOH compte user de tous les moyens légaux pour parvenir à ses fins. Ainsi, la mobilisation des populations se ferait entre autres par des médias, des tracts, l'internet. Les structures syndicales, la Coalition contre la vie chère (CCVC), le Mouvement citoyen... seront également mis à contribution. Après un regroupement sur la place Tiéfo Amoro à partir de 8heures, les manifestants du 29 juin 2013 arpenteront le boulevard de la nation pour le gouvernorat à la rencontre des représentants locaux de l'Etat. Après remise de deux déclarations au gouvernorat, ils rebrousseront chemin pour un grand meeting à la place Tiefo Amoro.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

conférence

AFP

La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine

La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine

AFP

Le Premier ministre français Manuel Valls est en Tunisie

Le Premier ministre français Manuel Valls est en Tunisie

AFP

Afrique du Sud: des milliers de manifestants contre le sida en amont d'une conférence internationale

Afrique du Sud: des milliers de manifestants contre le sida en amont d'une conférence internationale

presse

AFP

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

AFP

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

AFP

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français