mis à jour le

Jordi Cornet : La stabilité politique et la sécurité juridique au Maroc attirent les investisseurs étrangers

Barcelone - La stabilité politique dont jouit le Maroc et la sécurité juridique assurée par les autorités du pays incitent de plus en plus les opérateurs économiques étrangers à aller investir dans le Royaume, a souligné le délégué spécial de l'Etat au Consortium de la zone franche de Barcelone (CZFB), Jordi Cornet.

Les efforts déployés par le Maroc pour garantir les conditions favorables aux investisseurs méritent d'être loués, a indiqué Cornet dans un entretien à la MAP en marg...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

stabilité

AFP

La stabilité régionale au coeur d'un sommet ouest-africain

La stabilité régionale au coeur d'un sommet ouest-africain

AFP

Lesotho: législatives pour rétablir la stabilité

Lesotho: législatives pour rétablir la stabilité

AFP

La Guinée-Bissau vote pour retrouver la stabilité politique

La Guinée-Bissau vote pour retrouver la stabilité politique

politique

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

AFP

Le président de l'UA s'inquiète de la politique américaine sur les opérations en Afrique

Le président de l'UA s'inquiète de la politique américaine sur les opérations en Afrique

sécurité

AFP

Attentat au Burkina: les forces de sécurité doivent miser sur la coopération

Attentat au Burkina: les forces de sécurité doivent miser sur la coopération

AFP

Côte d'Ivoire : le président promet d'investir dans l'armée pour ramener la sécurité

Côte d'Ivoire : le président promet d'investir dans l'armée pour ramener la sécurité

AFP

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort