mis à jour le

L'épreuve de la volonté et de la bonne foi !

Les adeptes de la violence et les va-t-en guerre viennent de se rendre compte que le dialogue est le meilleur remède pour la résolution des crises. En effet, après une dizaine de jours (du 8 au 18 juin 2013) d'intenses négociations, suscitant espoirs, désespoirs, voire des frustrations, Ouagadougou a enfin accouché, sous la conduite du Président du Faso, Blaise Compaoré, médiateur en chef de la CEDEAO dans la crise malienne, d'un accord de paix. Cet accord, a indiqué le médiateur Compaoré, a un (...) - L'Autre Regard

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

foi

AFP

Gambie: les médiateurs ont joué sur la foi de Jammeh pour le faire partir

Gambie: les médiateurs ont joué sur la foi de Jammeh pour le faire partir

Steven LAVON

Adebayor garde la foi

Adebayor garde la foi

Actualités

Aboubacar Sana, imam de la grande mosquée de  Ouagadougou :"Seule la foi du musulman... "

Aboubacar Sana, imam de la grande mosquée de Ouagadougou :"Seule la foi du musulman... "