mis à jour le

Libye: le Conseil de sécurité dénonce détentions et torture

Le Conseil de sécurité a dénoncé vendredi les détentions arbitraires de milliers de personnes en Libye par des milices et la pratique de la torture.

Dans une déclaration unanime, les 15 membres du Conseil "expriment leur grave inquiétude à propos de la poursuite de la détention arbitraire sans garanties légales de milliers de personnes détenues en dehors de l'autorité de l'Etat et demandent leur libération immédiate ou leur transfèrement" dans des prisons gouvernementales.

Ils dénoncent aussi "les cas de torture et de mauvais traitements constatés dans des centres de détention illégaux en Libye". Ils demandent aux autorités libyennes "d'enquêter sur toutes les violations de droits de l'homme et de poursuivre en justice les responsables".

Le Conseil "accueille favorablement les progrès faits par le gouvernement libyen sous la direction du premier ministre Ali Zeidan et l'encourage à continuer sur cette voie et à obtenir des résultats concrets".

Il invite la communauté internationale à continuer de soutenir les efforts des autorités libyennes pour réussir la transition du pays vers la démocratie.

sécurité

AFP

Elections en RDC: visite d'une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU

Elections en RDC: visite d'une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU

AFP

Sécurité au Sahel: le président malien appelé

Sécurité au Sahel: le président malien appelé

AFP

Ouganda: Kampala sous haute sécurité avant le retour de l'opposant Bobi Wine

Ouganda: Kampala sous haute sécurité avant le retour de l'opposant Bobi Wine

torture

AFP

Zimbabwe: l'Etat condamné

Zimbabwe: l'Etat condamné

AFP

Avec l'affaire Audin, Macron lève le tabou de la torture pendant la guerre d'Algérie

Avec l'affaire Audin, Macron lève le tabou de la torture pendant la guerre d'Algérie

AFP

En Tunisie, un procès inédit qui dessine le visage de la torture

En Tunisie, un procès inédit qui dessine le visage de la torture