mis à jour le

Marin aux dolotières : «Nous n’allons pas fermer les cabarets»

Après les gérants de débits de boisson et les commerçants, les acteurs de la filière dolo, la bière locale à base de petit mil ou de sorgho, ont été invités à respecter la réglementation du nouveau conseil municipal. Le face-à-face entre le maire Marin Casimir Ilboudo et les dolotières dans l'après-midi du mardi 17 juin 2013 a surtout permis de taire la rumeur selon laquelle la mairie ne veut plus de cabarets sur le territoire communal.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington