mis à jour le

INPES : Les conseils aux voyageurs

INTERVENANT :

Dr Nadia Valin, médecin attaché à l'hôpital Saint Antoine au service des maladies infectieuses, et a une consultation dans le centre de vaccinations internationales de l'hôpital

Voilà nous sommes fin juin, nous arrivons dans la période estivale, des congés payés, beaucoup de nos auditeurs vont sans doute voyager au pays, retrouver leur famille, pour d'autres partir en Asie, en Amérique du Sud, ou en Europe centrale et Orientale...

Mais avant de partir en voyage, même si vous restez en Europe, il est nécessaire de prendre certaines précautions, de s'informer des vaccinations qui sont recommandées voire obligatoires pour certains pays. La vaccination doit tenir compte de deux critères :

- l'obligation administrative, qui correspond à la protection du pays contre un risque infectieux venant de l'extérieur (plus qu'aux risques encourus par le voyageur),

- les risques réels encourus par le voyageur qui varient en fonction du pays visité, de la durée du séjour, de l'âge du voyageur mais aussi de ses vaccinations antérieures.

Outre la vaccination, il y a également des traitements préventifs qui doivent être prescrits par un médecin avant le départ. Il est donc très important de s'en préoccuper idéalement environ deux mois avant la date du départ, afin de ne pas être pris au dépourvu... mais même s'il vous reste moins d'un mois avant de partir, renseignez-vous dès maintenant !

Quel que soit l'âge et la destination :

- dans un premier temps, pour tous les voyageurs, quelle que soit la destination, vérifier que vos vaccinations sont à jour. Si ce n'est pas le cas, un rattrapage est recommandé, en particulier pour le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite.

Les zones de voyage particulières :

- La fièvre jaune : vaccination indispensable pour un séjour en Afrique subsaharienne et Amérique du Sud. La fièvre jaune est une maladie infectieuse, transmise par certains moustiques. Ce vaccin doit être fait dans un centre agréé de vaccinations internationales, il ne peut pas être fait chez un médecin traitant. Ce vaccin est efficace à 100% et valable 10 ans. Ce vaccin doit être fait au minimum 10 jours avant le départ.

- Le paludisme : rappel : maladie grave potentiellement mortelle transmise par les moustiques ...

Le traitement préventif : médicaments délivrés uniquement sur prescription médicale. Une consultation auprès de son médecin traitant ou d'un centre de vaccinations internationales est donc nécessaire. Le médecin prendra en compte l'âge du voyageur, ses antécédents médicaux, la durée du séjour... Les mesures d'hygiène alimentaire (prévention de la diarrhée des voyageurs ou tourista, de l'hépatite A, typhoide....)

- Se laver les mains avec du savon, particulièrement avant les repas, avant toute manipulation d'aliments, et toujours en sortant des toilettes.
- Ne consommer que de l'eau en bouteille capsulée, peler les fruits, consommer le lait pasteurisé ou bouilli ;
- Par prudence demander à son médecin traitant un médicament pour stopper les diarrhées (à utiliser qu'en cas de besoin).

Hygiène corporelle : pour éviter d'attraper des bactéries ou parasites qui peuvent se trouver dans le sol ou dans l'eau :
- éviter de laisser sécher le linge à l'extérieur ou sur le sol, ne pas marcher pieds nus sur les plages, ne pas s'allonger à même le sable, ne pas se baigner dans les eaux douces..

Prévoir également une trousse à pharmacie avant le départ !

Les centres de vaccination et de conseils aux voyageurs :
Site du ministère de la santé : http://www.sante.gouv.fr/ou-se-fair...
Pour connaître tous les centres de vaccination agréés pour les vaccinations aux voyageurs en Ile de France http://www.vaccination-idf.fr/
En province ne pas hésiter à demander à la mairie
Avant dans se rendre au centre de vaccination, prendre votre carnet de santé, et le carnet de vaccinations si vous en avez déjà un.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines