mis à jour le

L'Afrique du Sud s'oppose au départ de Bachar el Assad

Le gouvernement sud-africain a réitéré vendredi son appel à maintenir le pouvoir en place en Syrie. Il s'oppose à une intervention militaire extérieure et à toute action non conforme à la charte des Nations unies. "Nous ne pouvons pas accepter le départ du président Assad comme une condition préalable aux négociations", a déclaré le vice- ministre sud-africain des Affaires étrangères Ebrahim Ebrahim. Selon lui, l'Afrique du Sud avait montré l'exemple que le conflit pouvait être résolu par le dialogue, rapporte Xinhua.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains